De Lijn commande 107 bus plus écologiques

La société régionale de transport en commun De Lijn passe commande auprès des constructeurs flamands Van Hool et VDL. Un investissement de 26,8 millions d’euros auquel le gouvernement flamand a donné son feu vert, ont confirmé De Lijn et le ministre de la Mobilité, Ben Weyts (N-VA). Les premiers nouveaux bus devraient apparaître fin 2016 dans les rues. Le contrat prévoit d'étendre éventuellement la commande à 121 autocars.

La société régionale flamande de transport en commun renouvelle progressivement sa flotte de véhicules. Au cours des trois dernières années, De Lijn a déjà commandé 88 nouveaux trams et plus de 400 bus neufs - ce qui représente un investissement total de 320 millions d’euros.

Lors du dernier conseil des ministres avant les vacances d’été (17 juillet), le gouvernement flamand a donné son accord à une commande supplémentaire de 107 bus. Ils seront commandés auprès des constructeurs flamands Van Hool (situé à Lier) et VDL (installé à Roulers). Van Hool construira ainsi 31 bus articulés, tandis que VDL livrera 9 bus articulés et 67 autocars.

Les nouveaux bus seront répartis sur l’ensemble de la Flandre. La province anversoise en recevra ainsi 16, le Limbourg 34, la Flandre orientale 23, le Brabant flamand 9 et la Flandre occidentale 25. Le contrat prévoit aussi une éventuelle commande additionnelle de 121 autocars.

Moins d’impact sur l’environnement

Les nouveaux bus remplaceront les bus les plus anciens du parc automobile de De Lijn, qui seront alors retirés de la circulation. La société de transport en commun précise que les nouvelles acquisitions utilisent moins de carburant, ont un impact moins lourd sur l’environnement, sont plus facilement accessibles aux passagers et présentent un confort accru.

Les nouveaux bus consommeront ainsi 22% de diesel en moins que ceux qu’ils remplaceront, ce qui représentera une économie de 535.000 litres de diesel et une réduction des émissions de l’équivalent de 1.429 tonnes de CO2.

Après l’arrivée de ces nouveaux bus, 90% des bus De Lijn seront accessibles aux passagers en chaise roulante - contre seulement 77% actuellement. Le nombre de bus qui ont de l’air conditionné passera alors à 75%.

Bientôt des nouveaux trams aussi

A côté de la commande de 107 bus, une procédure est en cours pour l’achat de 146 nouveaux trams - ce qui permettra d’accroître la capacité en trams de 25%.

Les nouveaux venus devront remplacer les trams du littoral (photo) et les plus petits trams. Quelque 320 millions d’euros ont été prévus dans le programme d’investissement de De Lijn pour cette commande. Les nouveaux trams devraient normalement être mis sur les rails en 2018.

BELGA/VERGULT