Francken fait installer 900 places temporaires d'accueil

Le Secrétaire d’Etat à l’Asile et la Migration, Theo Francken (N-VA), a annoncé vendredi que le gouvernement fédéral a approuvé la création de 900 places d’accueil temporaires supplémentaires, sous forme d’unités d’habitation mobiles disposées sur des terrains de Fedasil, en attendant l’aménagement d’anciennes casernes, qui devront accueillir 2.500 demandeurs d’asile. Une "Task Force Accueil" est également mise en place.

Cette nouvelle initiative du gouvernement fédéral vise à accueillir quelque 900 personnes, nourries et logées à partir de lundi prochain, dans l'attente de l'aménagement de casernes pour accueillir à plus long terme 2.500 personnes, précisait vendredi un communiqué du Secrétaire d’Etat Francken (photo).

Les centres d'accueil pour demandeurs d'asile menaçaient d'arriver à saturation face à l'arrivée croissante en Europe de demandeurs d'asile fuyant les conflits, singulièrement au Moyen-Orient. Le gouvernement a déjà décidé d'activer des "places-tampons" et de créer 2.500 places supplémentaires dans des casernes.

Mais l'aménagement de ces places, en coordination avec l’Agence fédérale pour l’accueil des demandeurs d’asile (Fedasil), la Croix-Rouge et la Défense prend du temps. Pour parer au plus pressé, le gouvernement vient donc d'opter pour une solution mobile temporaire qui pourra être mise en place à partir de lundi.

Les 900 unités d’habitation mobiles devraient être disposées sur des terrains appartenant à Fedasil.

D’autre part, une "Task Force Accueil" est mise en place pour suivre au jour le jour une situation qui évolue rapidement. Présidée par le cabinet du Secrétaire d'Etat à l'Asile, elle sera également composée de représentants des principaux cabinets concernés, dont celui du Premier ministre Charles Michel (MR), ainsi que des experts de l'administration. Elle se réunira au moins une fois par semaine.