Tim Wellens remporte à nouveau l’Eneco Tour

Pour la deuxième année consécutive, le coureur limbourgeois de 24 ans Tim Wellens (de l’équipe Lotto-Soudal) a remporté l’Eneco Tour, qui passe à travers les Pays-Bas, le Luxembourg et la Belgique. La 7e et dernière étape a été gagnée ce dimanche à Grammont (Flandre orientale) par l’Italien de 35 ans Manuel Quinziato (BMC).

L’Italien Manuel Quinziato (photo), équipier des Belges Philippe Gilbert et Greg Van Avermaet, s'est imposé en solitaire au terme des 188,6 km de cette ultime étape, partie de Leeuw-Saint-Pierre. Auteur d'une attaque à 6 km de la ligne, pour lâcher ses deux compagnons d'échappée, Björn Leukemans et Yves Lampaert, il a réussi à conserver une poignée de secondes d'avance sur les deux coureurs belges au passage de la ligne dessinée au début du Mur de Grammont (Flandre orientale).

Leukemans a pris la 2e place à 3 secondes et Yves Lampaert la 3e place à 8 secondes. Van Avermaet s'est montré le plus rapide du peloton à la 4e place, devant le Français Julian Alaphilippe et Tiesj Benoot. Jan Bakelants est 8e et Philippe Gilbert 9e.

Tim Wellens, qui s'était emparé du maillot blanc de leader après sa victoire dans la 6e étape (photo) - l'étape reine samedi à Houffalize - a conservé sa place à l'issue de cette dernière étape du Tour du Benelux.

Le coureur belge de 24 ans termine en tête du classement général, devant Greg Van Avermaet, 2e à 59 secondes, et le Néerlandais Wilco Kelderman, 3e à 1:17. Philippe Gilbert est 4e, à 1:40, Benoot 8e, à 2:11. Tim Wellens, déjà vainqueur en 2014, se succède à lui-même au palmarès de l'Eneco Tour.

 

Action d’éleveurs de bétail à Grammont

Quelque 200 agriculteurs venus des Ardennes flamandes avec leurs tracteurs (photo) ont manifesté ce dimanche sur le parcours de l'Eneco Tour à proximité du Bosberg (commune de Grammont). Les éleveurs de bétail exigent plus de clarté quant au plan d'action engrais (PAS).

L'impact de celui-ci doit être connu pour le mois de septembre, a indiqué en réaction le cabinet de la ministre flamande de l'Agriculture et de l’Environnement, Joke Schauvliege (CD&V). Depuis la course Het Nieuwsblad, les agriculteurs ont pris l'habitude de mener des actions sur les classiques cyclistes.

"La nouvelle législation sur les engrais ne s'avère pas très simple à appliquer. La concertation quant à la lutte contre l'érosion des sols suit son cours afin d'en minimiser l'impact pour les éleveurs de bovins, sans sacrifier les objectifs à atteindre", explique Anne-Marie Vangeenberghe du syndicat Boerenbond.

Le cabinet de la ministre flamande de l'Agriculture Joke Schauvliege précise qu'il est en train d'affiner les zones de recherches et que son plan sera prêt en septembre. "Notre intention demeure de préserver autant d'entreprises que possible, afin qu'elles puissent poursuivre leurs activités. Cela exige une analyse en profondeur, parfois exploitation par exploitation."

Les agriculteurs venus des quatre coins de l’Europe prévoient une grande action de protestation le 7 septembre à Bruxelles, à l’occasion du sommet européen des ministres de l’Agriculture.