Une œuvre de Jan Fabre en la cathédrale d’Anvers

La sculpture "L’homme qui porte la croix", réalisée en 2014 en bronze par l’artiste anversois de renom international Jan Fabre (56 ans), recevra bientôt une place permanente dans la cathédrale de la métropole. C’est ce qu’indique le quotidien Gazet van Antwerpen ce mercredi.

" L’homme qui porte la croix" (‘De man die het kruis draagt’ en néerlandais) est une sculpture en bronze représentant un homme qui fait tenir une croix en équilibre dans sa main. Une version en cire de cette sculpture avait déjà été présentée dans le cadre de l’exposition "The spiritual sceptic" dans At the Gallery à Anvers - la ville où Jan Fabre est né, vit et travaille.

D’après le quotidien régional Gazet van Antwerpen, la sculpture réalisée l’an dernier par le dessinateur, sculpteur, chorégraphe et metteur en scène de théâtre recevra maintenant un emplacement fixe près de l’entrée de la cathédrale d’Anvers.

"Elle symbolise la recherche d’un équilibre", expliquait Jan Fabre (photo). "Croyons-nous en Dieu, ou ne croyons-nous pas ? La croix qui tient en équilibre sur le bras de l’homme cristallise cette question".

Il n’y a pratiquement aucune œuvre d’art contemporaine dans la cathédrale d’Anvers. Cela faisait environ un siècle que la dernière grande œuvre moderne avait trouvé une place permanente dans cette église monumentale.