La plainte belge contre le logo des JO-2020 contestée

Kazumasa Nagai, le designer japonais qui était à la tête du comité qui a choisi le logo du designer Kenjiro Sano pour les Jeux Olympiques 2020 à Tokyo (photo, à g.), a contesté la plainte déposée récemment par le Théâtre de Liège, qui voit une trop grande similitude entre le logo olympique avec son propre logo (photo, à dr.), réalisé par le Belge Olivier Debie, et accuse Sano de plagiat.

"Les Belges affirment que le logo de Kenjiro Sano est un plagiat, mais l'emblème du théâtre belge n'est pas similaire au logo original créé par Sano", a affirmé le designer Kazumasa Nagai, 86 ans. "Le concept original et son évolution ne montrent aucune similarité avec le logo belge."

"Le dessin original de Sano n'inclut pas la partie située en bas à droite qui pourrait ressembler à un 'L' et qui est présentée par le théâtre de Liège comme étant similaire à leur logo", a affirmé Nagai.

"Le logo original a été revu à plusieurs reprises et une partie des efforts s'est concentrée sur le fait d'éviter toute ressemblance avec un emblème enregistré", a ajouté le designer japonais.

Les huit membres du comité ont sélectionné trois candidats sur les 104 propositions reçues, pour finalement choisir le dessin de Kenjiro Sano, 43 ans. "Kenjiro Sano, connu pour être un designer très occupé, n'aurait pas vérifié si les membres de son équipe avaient copié quelque chose", selon Kazumasa Nagai.