Les ventes de musique en Belgique en hausse

Les ventes de musique en Belgique ont bondi de près de 6% au premier semestre de cette année pour atteindre pas loin de 50 millions d'euros. C’est ce qui ressort des chiffres de la BEA, l'association qui regroupe les fédérations de producteurs et/ou de distributeurs de musique, de contenu audiovisuel et de jeux vidéo en Belgique. Le secteur estime que le streaming influence positivement le marché des CD grâce à son offre importante. Les ventes de vinyles ont également fortement augmenté.

"Les différents modes de consommation de la musique se complètent, le streaming par exemple fait découvrir de nouvelles musiques stimulant la vente de CD ou vinyles. Il est positif de constater que les amateurs de musique continuent de se procurer de la musique dans ces formats, souvent pour compléter leur collection digitale", explique Olivier Maeterlinck de BEA.

Pour la première fois depuis des années, les ventes d'albums en format CD renouent avec la croissance (+2,2%, à 27,39 millions d'euros), surtout grâce aux nouvelles sorties.

Le vinyle connait quant à lui une croissance de plus de 47,1%, à 1,89 million d'euros. Son marché représente aujourd'hui 4% de la totalité des ventes de musique.

Le chiffre d'affaires du streaming, via le paiement d'un montant fixe mensuel qui donne accès à un catalogue comptant plus de 40 millions de chansons, augmente de 30,6%, à 9,7 millions d'euros. Le streaming en Belgique représente une part de marché de 20% du total de la vente de musique.

Le téléchargement de musique continue par ailleurs sa dégringolade (-4,6%), à 9,62 millions d'euros, une tendance mondiale en raison, notamment, de l'existence de plateformes illégales de téléchargements et de streaming.

La chanson la mieux vendue au premier semestre était "Cheerleader" du chanteur jamaïcain Omi.