Viol et séquestration de mineures à Anderlecht

La police a découvert dans un appartement d’Anderlecht, deux mineures qui étaient séquestrées et forcées à se prostituer. Un homme âgé de 23 ans a été placé sous mandat d’arrêt. L'instruction est en cours, a indiqué mardi le parquet de Bruxelles.

"Dans la nuit de samedi, une jeune fille de 15 ans a appelé sa mère et lui a demandé de contacter la police car elle était en danger" a déclaré mardi Ine Van Wymersch porte-parole du parquet de Bruxelles.

"La police est parvenue à localiser la jeune fille dans un appartement d’Anderlecht. Sur place, la jeune fille a déclaré aux agents être retenue dans l'habitation contre son gré et avoir été forcée d'avoir des relations sexuelles. Une autre jeune fille se trouvait également dans l'appartement mais à ce stade de l'enquête, il n'a pas encore pu être établi dans quelle mesure elle avait été victime des mêmes faits" a-t-elle ajouté.

Le suspect a été placé sous mandat d'arrêt et notamment inculpé de viol sur mineur de moins de 16 et plus de 14 ans séquestration et exploitation de la prostitution avec circonstances aggravantes.

L’homme est déjà connu de la justice et aurait des liens avec la bande "Négatif Clan". Il s'agit d'une bande urbaine regroupant des rappeurs, dont certains membres se livreraient, de manière organisée, à des activités illicites et très violentes, notamment des escroqueries, de la vente de stupéfiants et des arnaques à la prostitution pour lequel ils utilisent un site pornographique.