Cinq communes sur 6 veulent aider les demandeurs d’asile

D’après l’Association des villes et communes flamandes, plus de cinq communes sur six en Flandre sont prêtes à accueillir des réfugiés et demandeurs d’asile. Ainsi, quelque 6.250 places d’accueil seraient actuellement déjà disponibles dans de nombreuses localités. Il s’agit avant tout de projets d’accueil de plus petite envergure, précise l’Association dans les pages du quotidien De Morgen.
Kurt Desplenter

Il s’agit avant tout d’initiatives locales d’accueil de candidats à l’asile, d’envergure limitée. Ainsi, par exemple, les centres publics d’aide sociale (CPAS) mettent des logements à disposition de nouveaux arrivants.

"Le Secrétaire d’Etat à l’Asile et la Migration, Theo Francken, a demandé de prévoir 1.600 places d’accueil supplémentaires. Nous avons déjà pu en mettre 450 à disposition de demandeurs d’asile", explique Nathalie Debast.

D’après l’Association des villes et communes flamandes, les autorités locales possèdent une longue tradition d’accueil des demandeurs d’asile. "Les CPAS vont continuer à le faire maintenant. Ils cherchent de nouvelles places et espèrent ainsi pouvoir apporter leur contribution".