De pâles Diables Rouges battent Chypre in extremis

Au cours du match comptant pour la 8e journée des qualifications du groupe B de l’Euro 2016 - et que l’entraîneur national Marc Wilmots a qualifié d’une "des plus mauvaises prestations" des Diables en qualifications -, la Belgique a battu Chypre par 0 à 1, dimanche soir à Nicosie. Un but d’Eden Hazard à la 86e minute a sauvé les Belges. Après 8 journées, la Belgique (17 points) revient à une unité du Pays de Galles et en possède quatre d'avance sur Israël qui a partagé 0-0 dimanche à Cardiff.

Il faisait chaud dimanche soir à Nicosie, mais cela n'a pas empêché les Diables Rouges de mettre le feu au début de la rencontre. Auteur d'un beau contrôle de poitrine dès la 2e minute, Marouane Fellaini a tenté de prolonger de la tête un coup franc de Kevin De Bruyne (3e). Les deux joueurs s'entendaient bien et sur un bloc du milieu de Manchester United, le nouveau joueur de Manchester City a expédié le ballon au fond des filets (8e minute) mais le goal a été annulé pour hors-jeu de De Bruyne.

Dans la foulée (9e), Christian Benteke aurait pu régler le compte du gardien adverse Georgallides en cadrant sa reprise de la tête. Mais dès ce moment, le rythme de la rencontre a baissé. Les Chypriotes en ont profité pour lancer quelques attaques notamment par Sotiriou qui, à peine monté au jeu, s'est déjoué de Kompany avant d'être contré par Vermaelen (12e).

Malgré un jeu de plus en plus stéréotypé et manquant de vivacité, Nainggolan (19e) et De Bruyne (20e) ont donné du travail au gardien Antonis Giorgallides, qui a reçu les applaudissements du public. Konstantinos Makrides (30e) et Marios Nikolaou (31e) l'ont imité mais Thibaut Courtois, qui avait le champ libre, a bloqué le ballon sans problème.

La seconde mi-temps a débuté par un numéro d'Eden Hazard (photo) à la 46e minute. Après avoir passé deux adversaires, il a tenté un tir à ras de terre, un peu trop axial pour faire mouche. Les Diables ont tenté de mieux faire circuler le ballon. Les passes manquaient de précision et Nainggolan en a oublié une, préférant tenter sa chance plutôt que de servir De Bruyne (60e).

Les Diables n'étaient pas dominateurs et Fellaini, qui n'était plus dans le match, a été remplacé par Dries Mertens (64e). Un choix gagnant puisque le joueur de Naples, servi par De Bruyne, a donné le ballon de la victoire à Hazard à quatre minutes de la fin du match. Le joueur de Chelsea de 24 ans inscrivait ainsi in extremis l’unique but de la rencontre, que tous les Diables et leur entraineur Marc Wilmots (photo) s’entendaient pour qualifier de prestation belge médiocre.

Au terme de 8 journées de qualifications, la Belgique (17 points) revient à une unité du Pays de Galles au classement et possède quatre points d'avance sur Israël, qui a partagé 0-0 dimanche à Cardiff. Elle est maintenant presque certaine de sa qualification de l’Euro 2016.