Premiers réfugiés en route d’Allemagne vers Bruxelles

Un premier bus transport 39 migrants en provenance de Bavière est attendu ce vendredi à Bruxelles, indique l’Office des étrangers, devant lequel des centaines de candidats à l’asile faisaient encore la file pour s’enregistrer. La Belgique accueillera au total 250 réfugiés qui sont arrivés en Bavière, avait annoncé le Premier ministre Charles Michel à la suite d’un entretien avec la chancelière allemande Angela Merkel.

Vendredi matin, des centaines de personnes faisaient encore la file pour s'enregistrer auprès de l'Office des étrangers. Cinquante nouveaux arrivants ont été reçus prioritairement en plus des 150 candidats réfugiés qui étaient revenus avec une convocation. "Nous attendons un premier bus de migrants venant d'Allemagne" en début d'après-midi, précisait d’autre part Dominique Ernould de l’Office.

Lundi, après une discussion avec la chancelière allemande Angela Merkel, le Premier ministre Charles Michel avait accepté d'accueillir 250 réfugiés se trouvant en Bavière. "Le gouvernement fédéral entend imposer davantage de solidarité au niveau européen et trouve en l'Allemagne un partenaire", avait commenté Charles Michel.

La liste d'attente à l'Office des étrangers continue entretemps de s'allonger. Plus de 500 personnes ont été invitées à se représenter la semaine prochaine. Vendredi, 81 demandeurs d'asile ont reçu une lettre pour revenir mercredi et 80 jeudi.

Accès wifi gratuit au parc Maximilien

La Secrétaire d'Etat bruxelloise chargée de la Transition Numérique, Bianca Debaets (photo), a annoncé vendredi l'activation au cours du prochain week-end d'un nouveau point d'accès wifi gratuit à la sortie Centre de Communication Nord (CCN), situé à côté de la gare du Nord.

Selon Debaets, l'activation de ce 31e hotspot régional a été avancée afin que les réfugiés du Parc Maximilien tout proche puissent en bénéficier. Le wifi aide à maintenir les contacts entre les réfugiés et leur famille, ainsi que l'organisation des initiatives d'aides, a-t-elle fait remarquer.

Le hotspot wifi à la sortie CCN de la Gare du Nord est donc une étape logique dans l'extension du réseau wifi régional gratuit, Urbizone. "Le nouvel hotspot est bien sûr à la disposition de tous les Bruxellois, navetteurs et visiteurs. Urbizone s'inscrit dans le développement par la Secrétaire d'Etat de Bruxelles en tant que Smart City, où les technologies numériques sont avant tout au service des Bruxellois", a précisé le cabinet de Bianca Debaets, soulignant qu'à l'avenir, le réseau wifi serait encore plus étendu.