Grève contre la restructuration à la VRT

Les syndicats de la radio-télévision publique flamande organisent ce mardi une action de protestation contre le plan de restructuration pour la VRT prévoyant d’ici 2020 quelque 25 millions d’euros d’économies par an et la disparition de 286 emplois. Les émissions de radio et TV ont été suspendues entre 6 et 10h, la diffusion du JT de 13h a été perturbée par une action spontanée. La programmation du soir sur les chaînes de télévision Eén et Canvas sera également modifiée, et les syndicats restent postés devant l’entrée de la VRT toute la journée. Une réunion entre syndicats et direction était prévue mardi après-midi, pour lancer plusieurs semaines de négociations.

Le plan de restructuration comprend également une rationalisation de l’offre à la VRT. Ce sera essentiellement le cas sur Radio 2, la deuxième chaîne radio du service public, qui comprend des rédactions dans chaque province. L’ancrage régional devrait en effet y être réduit, avec la fermeture des antennes de Courtrai (Flandre occidentale), Hasselt (Limbourg) et Anvers, au profit de "petits hubs régionaux " moins onéreux.

Le conseil d’administration de la VRT a exprimé lundi son accord sur les principes de base du Plan de transformation. Certaines pistes ont cependant été revues à la demande du conseil d’administration. Ainsi, les programmes "détachés" de Radio 2 seront finalement conservés.

Ce mardi, les rédactions régionales de Radio 2 poursuivent néanmoins leur action de grève pendant toute la journée. Sur les autres chaînes radio et en télévision, les émissions ont été suspendues entre 6h et 10h, mardi matin, à la suite de l’action syndicale. Elles ont repris après 10h, mais la diffusion du Journal télévisé de 13h (photo) a partiellement été perturbée par une action spontanée. Sur le site internet www.deredactie.be, le JT a par contre pu être suivi dans son intégralité.

En début d'après-midi, on apprenait que l'action syndicale aura également des répercussions sur la programmation du soir en télévision, sur les chaînes Eén et Canvas. Les émissions "Van Gils & Gasten", "De afspraak" et "Terzake" seront ainsi remplacées par des reprises.

Une réunion de concertation était prévue mardi après-midi entre direction et syndicats de la VRT. Elle marquera le coup d’envoi de négociations qui devraient durer plusieurs semaines. Les syndicats affirmaient cependant vouloir maintenir leur poste filtrant devant l’entrée de la VRT jusqu’en fin de journée.