Sécurité renforcée pour le duel entre La Gantoise et l'Olympique Lyonnais

La police de Gand a pris des mesures supplémentaires pour assurer la sécurité lors du match de Ligue des Champions ce mercredi soir. La Gantoise y accueille l’Olympique lyonnais. Sur les réseaux sociaux, un groupe de supporters français a d’ores et déjà annoncé son intention de crée la pagaille. Le bourgmestre se veut toutefois rassurant : "nous avons de l’expérience en la matière", affirme-t-il.

La tension monte à Gand. Ce soir, les champions de Belgique font leurs grands débuts dans la Ligue et affronteront l’Olympique lyonnais.

Quelque 800 supporters français sont attendus au Ghelamco Arena. Une grande partie d’entre eux compte se rendre en ville durant la journée avant de rejoindre le stade à 20h45.

Les autorités gantoises sont au taquet. La police n’hésitera pas à intervenir si nécessaire : "Si nous avons affaire à des personnes sauvages présentes uniquement dans le but de chercher la bagarre ou de causer des dommages, les forces de l’ordres interviendront. Toutes les mesures sont prévues à cet effet : nous avons suffisamment de matériel et de personnel bien informé", a indiqué le bourgmestre de Gand Daniël Termont (photo) sur les ondes de la VRT.

Le bourgmestre s’est par ailleurs montré ambitieux concernant la rencontre de ce soir. "Si nous voulons accomplir un exploit face à Lyon, il faudra gagner 4-0".