Alerte levée à la gare centrale d'Anvers

La gare d’Antwerpen-Centraal a été évacuée vers 10h ce vendredi matin en raison de la découverte d’un colis suspect à bord d’un train. L’évacuation aura duré trois heures mais finalement rien de dangereux n’a été découvert. Il s’agissait d’une fausse alerte.

Infrabel, le gestionnaire du réseau ferroviaire a annoncé que le trafic des trains était rétabli sauf sur les voies 21 et 22 où la police continue ses investigations.

"Des retards sont cependant encore à craindre mais en principe les trains devraient circuler normalement avant l’heure de pointe de la soirée" a déclaré le porte-parole d’Infrabel Frédéric Petit.

Rien de dangereux dans le Thalys

Aucun objet dangereux n'a été trouvé dans le sac à dos de l'homme qui s'était enfermé dans la toilette d'un Thalys à Rotterdam vendredi matin, indique la police.

Les différentes mesures de sécurité mises en place (fermeture d'une partie de la gare, arrêt du trafic ferroviaire autour...) ont été levées.

L'homme en question qui s'était enfermé dans les toilettes du train, a été interpellé par la police après plusieurs heures.

Il y avait 300 passagers à bord du Thalys. Environ la moitié d'entre eux ont pu continuer leur voyage en matinée à bord d'un autre train à grande vitesse, tandis que les autres attendaient encore en début d'après-midi à la gare de Rotterdam Centraal. Ils pourront emprunter un bus durant l'après-midi, pour Anvers ou Bruxelles, indique la chaîne publique néerlandaise NOS.