Un directeur d’école présente ses excuses après avoir insulté la N-VA

Le directeur d’école, suspendu préventivement après avoir adressé un e-mail véhément à la ministre flamande Liesbeth Homans (N-VA), a exprimé ses regrets dans un communiqué. Eddy Desmet avait comparé les membres de la N-VA à des nazis.

Dans son e-mail, adressé à la ministre Homans, le directeur de l’école primaire Ovide Decroly à Renaix ( Flandre orientale) avait qualifié les membres de la N-VA de "nazis et de copies de criminels de guerre". Il avait ajouté que pour les élèves de son école, il ne manque plus que la moustache d'Hitler à Bart De Wever et concluait en affirmant que les enfants des membres de la N-VA ne sont pas les bienvenus à son école.

"Je comprends que mes propos aient suscité beaucoup d’émoi," écrit Eddy Desmet. "Je suis désolé et j’exprime tous mes regrets aux personnes qui se sont senties blessées. Si quelqu’un s’est senti offensé ce n’était pas mon intention."

Le directeur insiste aussi sur le fait que tous les enfants sont les bienvenus dans son école, donc même les enfants des membres de la N-VA. "Il ne peut y avoir aucun doute là-dessus. Toute forme de discrimination signifierait la violation du projet pédagogique de l’enseignement communautaire en Flandre". Il conclut en affirmant que "toute forme d'ingérence politique doit aussi rester en dehors des murs de l'école".

C’est à présent au conseil d’administration du groupe scolaire 21 Vlaamse Ardennen de décider de la mesure disciplinaire à prendre à l’égard du directeur qui avait été suspendu préventivement jeudi matin.