Un site officiel flamand envahi par du porno japonais

Le site web de l’ancien ministre-président flamand Patrick Dewael (Open VLD), dans lequel il présentait sa vision de l’avenir, n’est plus ce qu’il était. Les visiteurs de la page kleurrijkvlaanderen.be tombent désormais sur un site pornographique japonais.

Hier, l’actuel ministre-président flamand Geert Bourgeois (N-VA) a présenté sa vision à long terme de la Flandre dans un document de 70 pages intitulé "Visie 2050" (Vision 2050). Il suit ainsi les pas de ses prédécesseurs Patrick Dewael (Open VLD) et Yves Leterme (CD&V), qui avaient chacun lancé respectivement en 2002 et 2006 leur vision de l’avenir "Kleurrijk Vlaanderen" (la Flandre colorée) et "Vlaanderen in Actie" (la Flandre en action).

"A travers le projet ‘Kleurrijk Vlaanderen’, les autorités flamandes veulent réveiller le débat sur l’avenir de notre région. Sur le site www.kleurrijkvlaanderen.be, on réfléchit au futur de la Flandre, aux horizons 2020", pouvait-on lire lors de la promotion de ce projet.

D’après l’opposition, ces visions de l’avenir n’ont jamais porté leurs fruits. A l’occasion du lancement du document de Geert Bourgeois, le chef de groupe SP.A au Parlement flamand Joris Vandenbroucke a voulu savoir ce qu’étaient devenus les projets d’Yves Leterme et Patrick Dewael. Quelle ne fut pas sa surprise en découvrant que le futur de la Flandre de Dewael était désormais monopolisé par des images pornographiques japonaises. "Cela explique tout de même beaucoup sur la relativité des choses", a commenté Vandenbroucke.