500 places supplémentaires pour le pré-accueil des réfugiés

Cinq cents places supplémentaires en pré-accueil vont être créées dans le bâtiment du WTC III à Bruxelles dans le courant de la semaine prochaine, ce qui portera à 1.000 le nombre de places de pré-accueil dans le bâtiment, indique samedi matin le secrétaire d'Etat à l'Asile et la Migration Theo Francken. 398 personnes ont passé la nuit dans le bâtiment.

L'immeuble de bureaux, ouvert à la demande du gouvernement le 7 septembre, propose depuis le 17 septembre un abri à 500 personnes, des demandeurs d'asile n'ayant pas pu entrer à l'Office des étrangers lors de leur première visite en raison de l'affluence et qui ont reçu une lettre de convocation pour une date ultérieure.

Les premiers jours, assez peu de réfugiés ont eu recours à cette solution, mais durant la semaine qui vient de s'écouler, en moyenne 300 à 400 personnes ont logé là. Dans la nuit de mardi à mercredi, ils étaient même 449 demandeurs d'asile, ce qui avoisinait la capacité maximale. Entre-temps, plusieurs dizaines de réfugiés ont encore passé la nuit dans le campement érigé au Parc Maximilien.

Le cabinet Francken était à la recherche, avec la Régie des Bâtiments, de locaux adaptés pour du pré-accueil supplémentaire. Ces locaux devaient être situés près de l'Office des étrangers, n'être pas trop chers et pouvoir être rapidement utilisés.