Le Kinepolis de Bruxelles évacué après des troubles

Le complexe de salles de cinéma Kinepolis de Brupark à Bruxelles a été partiellement évacué, samedi soir, après que des échauffourées eurent éclaté aux abords de plusieurs salles et des vitres brisées. Les deux dernières séances de projection ont dès lors été annulées. Personne n'a été blessé lors de ces incidents.

Le complexe Kinepolis bruxellois, tout comme d'autres salles de cinéma, accueillait les BNP Paribas Fortis Film Days, une action promotionnelle qui avait cours du 23 au 26 septembre et permettait aux spectateurs d'assister à une projection pour le prix de 4 euros.

Parmi le public particulièrement nombreux que cette action avait attiré dans le complexe, quelques individus ont semé le trouble et brisé quelques vitres. "Il a donc été décidé, en concertation avec la police, de fermer l'accès au complexe et de l'évacuer partiellement", a indiqué la porte-parole de Kinepolis, Anneleen Van Troos.

Plusieurs salles ont été entièrement évacuées et les deux dernières séances prévues ont été annulées.
 

Les tickets seront remboursés

Vers 21 heures, le calme était revenu à l'intérieur et aux abords du complexe cinématographique. Dans onze salles épargnées par les incidents, les projections se sont poursuivies et les personnes présentes ont pu voir "la fin du film" avant de quitter les lieux sans encombres.

La circulation sur les lignes de métro et de trams desservant le complexe a été interrompue sur ordre de police pendant les incidents. Les transports ont repris leur cours normal peu avant 21h30.

La direction de Kinepolis, enfin, signale que les personnes munies d'un ticket pour la soirée de samedi et qui n'ont pu avoir accès aux lieux, pourront se faire rembourser leur sésame.