Attentat au Musée juif de Bruxelles: un 3e suspect incarcéré

Dans le cadre de l’enquête sur l’attentat perpétré au Musée juif de Bruxelles le 24 mai 2014, un troisième suspect français a été incarcéré début juillet. L’information a été confirmée par le parquet fédéral. On ne sait pas encore quel pourrait avoir été son rôle dans l’attentat. Il ne s’agirait en tous cas pas de l’homme qui avait été filmé quatre jours après les faits sanglants aux côtés du principal suspect, Mehdi Nemmouche, mais d’un Marseillais âgé de 28 ans.

Les enquêteurs tentent également de retracer le parcours d'une mystérieuse chaise roulante. D’après les informations dont dispose l’agence de presse Belga, le troisième suspect aurait été en contact avec Mehdi Nemmouche (photo), le suspect principal de l'attentat. La nature exacte de ces contacts n'est toutefois pas connue. On ignore également si l'homme a entretenu des liens avec Nacer Bendrer, le deuxième suspect dans ce dossier, incarcéré en Belgique depuis février dernier.

Le parquet fédéral s'est contenté de préciser que le troisième suspect avait été extradé en Belgique le premier juillet dernier, sur base d'un mandat d'arrêt européen, et qu'il avait été inculpé en tant qu'auteur, co-auteur ou complice d'un quadruple attentat dans un contexte terroriste.

L'homme qui, le 28 mai 2014, avait été filmé en compagnie de Mehdi Nemmouche à Bruxelles, n'a quant à lui toujours pas été retrouvé. Les deux hommes avaient été filmés sur le boulevard Albert II, alors qu'ils se rendaient probablement à la gare du Nord pour acheter un ticket de bus pour Marseille, que Nemmouche utiliserait quelques jours plus tard.

Un suspect reste introuvable

Sur la bande vidéo, on voit un individu chauve qui porte un sac de sport contenant vraisemblablement les armes utilisées par Nemmouche, et qui ont été retrouvées le 30 mai 2014 lors de l'arrestation à Marseille de ce dernier. En janvier, le parquet fédéral avait diffusé un avis de recherche, mais neuf mois plus tard l'homme n'a toujours pas été identifié.

Les enquêteurs s'interrogent également sur la présence d'une mystérieuse chaise roulante trouvée dans l'appartement bruxellois de Nemmouche, où il a séjourné de fin mars à début mai 2014. Ils ignorent encore d'où provient cette chaise roulante, à qui elle appartenait et dans quel but elle a été utilisée.

Pour rappel, l'attentat au musée juif de Bruxelles (photo) a coûté la vie à quatre personnes, à savoir un couple de touristes israéliens ainsi qu'un collaborateur et une bénévole du musée. Medhi Nemmouche, le suspect principal, a été interpellé à Marseille le 30 mai 2014. Il avait été intercepté en possession d'armes présentant des caractéristiques très similaires à celles utilisées lors de l'attentat, des coupures de presse concernant ce dernier, des munitions et un drapeau de l'Etat islamique.

Une caméra go-pro contenant une vidéo montrant un homme, vraisemblablement Nemmouche, revendiquant hors champ l'attentat de Bruxelles, tandis qu'il filme ses armes et vêtements, a en outre été trouvée. Mehdi Nemmouche n'a jamais souhaité faire la moindre déclaration et est toujours incarcéré.

Nacer Bendrer, 26 ans, a quant à lui été interpellé non loin de Marseille début décembre 2014. L'homme avait été incarcéré en même temps que Nemmouche et entretenait des contacts étroits avec lui durant les semaines précédant l'attentat. Bendrer a été extradé vers la Belgique à la mi-janvier 2015. Il nie toute implication dans les faits, mais est toujours en détention provisoire.