Le Racing Genk s’incline à Courtrai

Le dernier match de la 9e journée du championnat de Belgique de football a vu la victoire 1 à 0 de Courtrai sur Genk. L'unique but de la rencontre a été inscrit par Stijn De Smet (47e). Un peu plus tôt dans la soirée Anderlecht a battu Saint-Trond 1 à 0 également.
Jasper Jacobs

Depuis le début de la saison, il est dit et écrit que le spectacle n'est pas au rendez-vous quand Courtrai évolue à domicile. Au coup d'envoi, les joueurs de Johan Walem ont pourtant donné l'impression de vouloir démontrer le contraire en se portant vers l'avant.

Ils ont ainsi obligé Laszlo Köteles à effectuer deux parades d'affilée. Coiffé d'un casque à la manière du Tchèque Peter Cech, le gardien de Genk a dévié des reprises de Tomislav Kis et de Lukas Van Eenoo (4e).

Après ce début endiablé, la rencontre a traversé une période de disette au niveau des occasions de but. Le jeu est resté concentré au centre du terrain jusqu'à ce que Thomas Buffel expédie un boulet détourné en coup de coin par Darren Keet (27e). A la demi-heure, Courtrai a recommencé à exercer une certaine pression. Une domination que Kis (31e) et Elohim Rolland (34e, 35e) n'ont cependant pas concrétisée.

Alors que l'on avait surtout entendu les supporters de Genk encourager leur équipe, ce sont les fans de Courtrai qui ont sauté de joie (47e). Sur une transversale d'Elohim Rolland, Samuel Gigot a rabattu le ballon de la tête vers De Smet, qui a battu Koteles (1-0). Le gardien hongrois n'en avait pas pour autant fini avec les problèmes mais il s'est tiré bien d'affaire sur un essai de Gert-Jan De Mets (51e).

S'il voulait décrocher son premier succès en déplacement, Genk n'avait plus le choix. Mais il n'y a pourtant pas eu de rush limbourgeois. C'est même au contraire Benoît Poulain qui a failli doubler la marque (65e) mais son tir a été dévié in-extremis par Timothy Castagne.

Malgré les montées au jeu d'Enes Unal (64e), Siebe Schrijvers (74e) et Alejandro Pozuelo (80e) à la place de Leon Bailey, Bryan Heynen et Neeskens Kebano, le Racing n'a pas réussi à percer la meilleure défense du championnat (6 buts encaissés).

Au classement, Courtrai (12 points) remonte à la 8e place alors que Genk (14 points) recule à la 7e.

Kurt Desplenter

Anderlecht bat Saint-Trond et remonte à la 2e place

Le RSC Anderlecht a battu Saint-Trond 1-0 (mi-temps: 1-0), dimanche pour le compte de la neuvième journée de la Jupiler Pro League de football. Une victoire qui lui vaut de remonter à la deuxième place du championnat.

Les hommes de Besnik Hasi, qui restaient sur deux nuls contre Genk (0-0) et à Charleroi (1-1), ont en effet empoché les trois points dimanche en début de soirée face aux Canaris de Chris O'Louglhin.
Après une tête de Guillaume Gillet sur le poteau de William Dutoit (17e) et une belle frappe du trudonnaire Jean-Luc Dompé déviée par Silvio Proto (25e), c'est Stefano Okaka qui a ouvert la marque.

L'Italien a coupé au premier poteau un beau centre de Dennis Praet sur l'aile gauche (32e). C'est son troisième but de la saison, son premier au Parc Astrid.

En deuxième période, malgré quelques accélérations des visiteurs, les mauves ont semblé maîtriser la rencontre. Leur tâche a été grandement facilitée en fin de match par un coup de pied de Victorien Angban à Imoh Ezekiel synonyme de carte rouge à la 79e. Steven Defour a eu l'occasion de tuer le match trois minutes plus tard sur un penalty provoqué par le nigérian, rentré à la place de Matias Suarez quelques instants plus tôt. Mais Dutoit a choisi le bon côté.

Okaka et Gillet ont gaspillé des occasions pourtant uniques de doubler la marque dans les arrêts de jeu.

Avec cette victoire, Anderlecht, qui reste invaincu à domicile, remonte à la deuxième place du classement avec 18 points. Saint-Trond, dont il convient de souligner la belle résistance, reste sixième avec 14 points.

Jeudi, Anderlecht se déplacera en Azerbaïdjan et affrontera Qarabag pour son deuxième match d'Europa League. Le club de la ville d'Agdam, premier de son championnat après six rencontres, a fait match nul contre le Neftci Bakou (1-1) ce week-end.