Préavis de grève sur le rail pour le 9 octobre

Le syndicat socialiste des cheminots CGSP a officiellement déposé, ce mardi matin, un préavis de grève sur le rail pour le 9 octobre. L’action concernera uniquement le district de Bruxelles (centre du pays) et débutera la veille à 22h, pour prendre fin 24 heures plus tard. D’autres actions pourraient avoir lieu les 19 et 20 octobre, menace Michel Abdissi, secrétaire général du syndicat socialiste.

La CGSP-Cheminots proteste contre le plan stratégique pour le rail de la ministre chargée de la Mobilité, Jacqueline Galant (MR), et particulièrement contre "l'hémorragie de personnel statutaire qu'il faut à tout prix arrêter", a rappelé Michel Abdissi en regrettant que le mouvement ne soit pas mené en front commun syndical.

La CSC a en effet opté, "pour l'instant", pour le lancement d'une campagne d'information sur la vision stratégique du rail élaborée par la ministre fédérale de la Mobilité "plutôt que de partir immédiatement dans une logique de grève".

Le syndicat socialiste, lui, a d'ores et déjà prévu d'autres actions, les 19 et 20 octobre, mais aucun préavis n'a jusqu'à présent été déposé. "Nous avons opté pour un système de grèves tournantes croisées, avec, pour les 2 dates, un district du nord et un district du sud du pays qui arrêteront le travail", a encore expliqué le responsable syndical.

"Nous avons toutefois décidé de laisser 10 jours entre la première grève à Bruxelles et les grèves suivantes, en espérant que durant ce laps de temps, nous serons appelés à la table des négociations", a conclu Abdissi.