De dangereuses pilules d’ecstasy des Pays-Bas

Le service d’information anonyme pour les problèmes de drogues, d’alcool ou de médicaments "Druglijn" signale que des pilules venues des Pays-Bas sont en circulation en Belgique. Elles contiennent des doses anormalement élevées de MDMA - stimulant du système nerveux central -, qui peuvent créer une overdose et entrainer la mort.
©Chris Stessens

Les pilules d’ecstasy provenant des Pays-Bas et en circulation en Belgique sont carrées, de couleur jaune pâle, et portent les lettres ADE. Elles ont été mises en circulation pour l’événement Amsterdam Dance Event, qui avait lieu il y a quelques semaines.

L’Institut néerlandais Trimbos précise néanmoins qu’il existe plusieurs variantes de cette pilule très dangereuse.

"La consommation d’ecstasy hautement dosée est particulièrement risquée et augmente les risques d’overdose, qui peut entrainer une surchauffe du corps, des symptômes psychotiques aigus, des troubles du rythme cardiaque et des insuffisances hépatiques. La consommation de ces pilules peut donc avoir des suites mortelles", souligne l’Institut.

Ces dernières années, des pilules d’ecstasy de plus en plus fortement dosées ont été mises en circulation. L’amphétamine MDMA, principal ingrédient de l’ecstasy, est l’une des drogues synthétiques les plus prisées actuellement dans le milieu de la musique dance.