Un Thalys dévié à Arras, deux personnes arrêtées

Un train Thalys qui faisait route entre Bruxelles et Paris a été dévié et immobilisé en gare d’Arras, en France, ce samedi matin après que deux passagers se soient enfermées dans les toilettes. Le bourgmestre de Bruxelles, Yvan Mayeur, se trouvait à bord du train. Les deux personnes ont été arrêtées.

C’est vers 9h45, ce samedi matin, qu’un train Thalys reliant Bruxelles et Paris a été dévié et immobilisé en gare d'Arras en France, pour des raisons de sécurité, selon le témoignage de plusieurs passagers qui ont laissé des messages sur Twitter. Le bourgmestre de Bruxelles Yvan Mayeur (photo) se trouvait à bord du train.

D'après les témoins, une ou deux personnes s'étaient enfermées dans les toilettes et ne voulaient plus en sortir. "Intervention de la police, 2 personnes arrêtées, on va repartir", a tweeté Yvan Mayeur vers 10 heures.

Sur le site de Thalys, l'entreprise annonçait que le train, qui était parti à 8h37 de Bruxelles-Midi, devrait arriver à Paris Nord avec une heure de retard.

D’après Valéry Pacquet de Thalys, les deux personnes ont été découvertes par une femme qui voulait changer le lange de son bébé dans l’espace toilette réservé à cet effet. La porte étant verrouillée, la dame s’est adressée à l’accompagnateur de train. Les deux personnes refusant toujours d’ouvrir la porte, le train a finalement été dévié vers Arras, où la police est montée à bord pour arrêter les deux personnes.

Le porte-parole de la SNCF a indiqué qu'il s'agissait de "deux migrants sans titres de transport et sans papiers". La préfecture du Nord n'a elle pas donné ces détails. Un porte-parole a parlé "d'une ou deux personnes marginales".

Le 21 août dernier, un homme armé avait tenté d'ouvrir le feu dans un Thalys reliant Amsterdam à Paris, avant d'être désarmé par des passagers. Cet attentat déjoué avait fait deux blessés.