Anderlecht rate 3 penalties et fait match nul contre Malines

Dimanche, en clôture de la 10e journée du championnat belge de football, La Gantoise a écrasé le Club Brugeois 4-1 et monte à la 2e place du classement, à 3 points d’Ostende. Elle est talonnée par Anderlecht, qui a réalisé une prestation assez catastrophique face à Malines (1-1), ratant notamment 3 penalties (photo). Le Standard de Liège a une nouvelle fois perdu, en déplacement contre le Racing Genk (3-1), et reste avant-dernier.

Dans la nouvelle Ghelamco Arena, où avaient pris place 20.000 spectateurs dimanche après-midi, La Gantoise a écrasé le Club Brugeois par 4 buts à 1, notamment grâce au tout nouveau Diable rouge Sven Kums qui a inscrit 3 buts en l’espace d’une heure. Le quatrième but a été inscrit par Laurent Depoitre, lui aussi appelé par Marc Wilmots pour l’équipe nationale.

Dès la 15e minute de jeu, Sven Kums convertissait un penalty après une faute de Thomas Meunier. Les Gantois rentraient au vestiaire avec un avantage de 1 à 0. En début de seconde mi-temps, Kums doublait le mise sur un nouveau penalty (51e minute). Et moins de 10 minutes plus tard, le jeune Diable rouge consolidait encore l’avance des champions de Belgique avec un troisième but dans les filets adverses.

La pression gantoise ne faiblissait pas et à la 72e minute Laurent Depoitre faisait passer le score à 4-0. Quatre minutes plus tard, Ruud Vormer parvenait tout de même à sauver l’honneur des Brugeois avec un but : 4 à 1.

La Gantoise est ainsi la seule équipe toujours invaincue en championnat. Elle montait d’ailleurs pour l’occasion de la 4e à la 2e place au classement, à 3 points du leader Ostende. Le Club Brugeois descendait à la 6e place, avec ses 16 points.

Anderlecht - Malines totalement atypique

D’une façon presque irréelle, Anderlecht a laissé passer dimanche soir, au stade Constant Vanden Stock, l’occasion d’empocher 3 points face à l’équipe de Malines. Et cela malgré trois penalties … mais qui ont tous été arrêtés de main de maître par le gardien Jean-François Gillet. Le match s’est finalement terminé sur un partage 1-1, Malines égalisant in extremis.

À la 7e minute de jeu, De Witte retenait Ezekiel par le maillot dans le rectangle. Le gardien Jean-François Gillet repoussait le penalty de Praet (photo). Une minute plus tard, un envoi de Hanni échouait sur la transversale de Proto. À la 11e minute, une frappe lointaine de Defour, légèrement déviée par Jean-François Gillet, était repoussée par le poteau.

Anderlecht bénéficiait d'un deuxième coup de pied de réparation pour une poussée fautive de Cocalic sur Okaka. L'Italien voulait se faire justice lui-même, mais voyait Gillet partir à nouveau du bon côté et bloquer le cuir (14e). Le gardien des Diables Rouges pouvait une nouvelle fois compter sur son poteau à la 38e minute, sur une frappe lointaine de Defour. Juste avant la pause, Okaka, en excellente position, manquait le cadre (44e).

Le but pour Anderlecht tombait enfin en début de seconde période (55e). Sur un centre d'Obradovic, Guillaume Gillet remisait de la tête pour Dendoncker, dont la reprise était prolongée dans le but par une talonnade de Stefano Okaka (54e). Anderlecht bénéficiait d'un troisième penalty, pour une main de Cissé. Cette fois, c'est Tielemans qui se présentait aux onze mètres. Mais le résultat ne changeait pas: Jean-François Gillet détournait le tir (88e, photo).

À la 90e+3 minute, le gardien Proto sauvait les siens en remportant son duel avec De Witte, servi par Hanni. Une minute plus tard, sur la dernière action du match, une longue remise en touche malinoise était prolongée dans son propre but anderlechtois par le malheureux Kara Mbodj: 1-1, score final.

Les deux points perdus pèsent au classement pour Anderlecht. Les Bruxellois, 19 points, sont relégués à 4 points du leader, Ostende, et sont dépassés par La Gantoise (20). Malines, qui comptabilise 9 points, est treizième.

Lourde défaite du Standard, contre Genk

En déplacement à la Cristal Arena, les Liégeois ont concédé leur 6e défaite de la saison dimanche soir, en perdant par 3 à 1 contre le Racing Genk. Les Limbourgeois ont d’ailleurs ouvert le score dès la 9e minute de jeu, Christian Kabasele inscrivant le premier but pour Genk.

Il a ensuite fallu plus d’une heure au Racing Genk pour conforter son avance sur le Standard, par le biais d’un but de De Camargo à la 75e minute. C’est finalement Thomas Buffel qui plaçait le dernier but limbourgeois dans les filets adverses, à la 78e minute. Les Liégeois réagissaient enfin à la 90e minute de jeu, avec un coup-franc pour l’honneur d’Anthony Knockaert : 3 à 1.

Au classement, le Standard de Liège reste avant-dernier avec 8 points, juste au-dessus de la lanterne rouge Westerlo. Son entraîneur Yannick Ferrera affirme ne plus viser, dans un premier temps, que de sortir de la zone de dégradation et atteindre les play-offs II. Le Racing Genk occupe la quatrième place, avec 17 points, juste derrière Anderlecht.