A Anvers, les pères fouettards n’auront plus l’allure d’un esclave noir

Suite à la parution du film sur Saint-Nicolas "Ay Ramon!", les Pères fouettards qui feront leur entrée dans la métropole le 14 novembre prochain n’auront plus de grosses lèvres rouges de cheveux crépus ou des boucles d’oreilles. Leurs visages ne seront obscurcis que par des traces de suie. Ce changement intervient après la polémique, venue des Pays-Bas, selon laquelle le Père fouettard est un personnage à caractère raciste.

En avril dernier, lors de la présentation du film "Ay Ramon!", la chaîne pour enfants de la VRT, Ketnet, avait annoncé des changements dans l’apparence de "Zwarte Piet", le fidèle compagnon du grand Saint-Nicolas.

"Depuis l’émission ‘Dag Sinterklaas’ (début des années 90), nous savons que le Père fouettard doit sa couleur noire à la suie des cheminées par où il passe. Depuis, notre société a continué de changer. C’est pourquoi l’apparence du Père fouettard a été affinée, tout en continuant à respecter la tradition du Saint-Nicolas", avaient alors expliqué les responsables de la chaîne.

Dans le long-métrage flamand, le Père fouettard hérite d’un nouveau look. Il porte des chaussures de sport à la mode, et n’a plus sur le visage que quelques traces de suie. Lors de la grande entrée de Saint-Nicolas à Anvers en novembre prochain, les fidèles compagnons du Patron des écoliers auront, eux aussi, une nouvelle apparence. Le célèbre personnage ne pourra ainsi plus être assimilé à un symbole raciste.