La Belgique accueille plus de 22.500 demandeurs d’asile

A la date du 29 septembre, notre pays comptait 22.653 demandeurs d’asile, d’après les chiffres de l’Agence fédérale pour l’accueil des demandeurs d’asile Fedasil. La capacité d’hébergement est légèrement supérieure au nombre de candidats, alors que la première initiative privée a ouvert ses portes jeudi à Turnhout, en province anversoise.

La capacité d'accueil en Belgique est de 23.077 places. Les centres sont donc remplis à 98%. A titre de comparaison: le 15 juin dernier, le pays comptait 14.004 demandeurs d'asile sur son territoire.

Ces 23.077 places d'accueil sont réparties sur plusieurs centres. Les 18 centres de Fedasil peuvent accueillir 5.853 personnes. La Croix-Rouge francophone peut accueillir 5.503 personnes dans ses 21 centres. Son équivalent flamand Rode Kruis Vlaanderen compte 3.350 places, réparties dans 17 centres. Les 739 dernières places sont gérées par d'autres partenaires.

Les centres publics d’aide sociale (CPAS) peuvent de leur côté accueillir 6.194 demandeurs d'asile et les organisations non-gouvernementales quelque 1.288 personnes. Enfin, 150 places sont également disponibles dans des lieux ouverts gérés par Fedasil.

Appel aux partenaires privés

Les autorités belges ont décidé récemment d'autoriser des partenaires privés à accueillir des demandeurs d'asile. Jeudi, les premiers bénéficiaires de ces nouvelles places sont arrivés à Turnhout, en province d'Anvers, où 377 personnes seront logées. Le centre privé de Retie, également en province d'Anvers, devrait pour sa part ouvrir lundi et accueillir 125 personnes.

Un total de 120 places seront également ouvertes dans le courant de la semaine prochaine à Berchem-Sainte-Agathe, en Région de Bruxelles-Capitale.

Concernant ces initiatives privées, Fedasil affirmait jeudi qu'il ne s'agit pas encore des 10.000 places "tampon". "Il s'agit d'une précédente requête en urgence portant sur un total de 2.000 places", précise l'Agence fédérale.