La Belgique qualifiée pour l’Euro 2016

En s'imposant 1-4 à Andorre, samedi, lors de la neuvième journée de qualification (groupe B), la Belgique est assurée de retrouver la phase finale d'un championnat d'Europe de football après 16 ans d'absence. Nainggolan (19e), De Bruyne (42e), Hazard (56e, sur penalty) et Depoitre (64e) ont marqué les buts belges. Ildefons Lima a réduit l'écart (51e, sur penalty). Notre pays s’est en outre emparé de la tête de son groupe en dépassant le Pays de Galles.

Comme annoncé la veille, Marc Wilmots optait pour le néo-Diable Rouge Laurent Depoitre à la pointe de l'attaque. Jordan Lukaku faisait lui aussi ses premiers pas en équipe nationale, au poste d'arrière gauche.

Après des tentatives d'Eden Hazard, capitaine en l'absence de Vincent Kompany (15e), et de Dries Mertens (16e), Radja Nainggolan débloquait la situation à la 19e minute. Le médian recevait le ballon de Lukaku aux 25 mètres et décochait une frappe tendue, qui, légèrement déviée par un défenseur, trompait le gardien. Kevin De Bruyne doublait la mise à la 42e minute d'un coup-franc des 25 mètres.

En seconde période, Jan Vertonghen arrêtait fautivement Moreira dans le rectangle après avoir perdu le ballon. Des onze mètres, Ildefons Lima prenait Mignolet à contrepied (51e). Cinq minutes plus tard, Hazard redonnait un avantage de deux buts aux Diables, sur un penalty sifflé pour une main de Sonejee (1-3, 56e).

À la 64e minute, Depoitre (photo) fêtait sa première sélection par un but. L'attaquant gantois était à la réception d'un centre de la droite de Mertens (1-4, 64e). Un deuxième penalty, à nouveau pour une main, de Riera cette fois, offrait une possibilité Hazard de réaliser le doublé, mais le capitaine des Diables Rouges voyait Ferran Pol bloquer son tir (78e). Le sélectionneur national Wilmots donnait du temps de jeu à Zakaria Bakkali (79e) et faisait débuter Luis Pedro Cavanda (81e).

Les Diables ne s’étaient plus qualifiés depuis 1984

La Belgique disputera la phase finale de l'Euro pour la première fois depuis l'édition 2000 qu'elle avait co-organisée avec les Pays-Bas. La dernière qualification sur le terrain remonte, elle, à 1984 et l'Euro organisé... en France. La Belgique avait également pris part aux éditions 1972, à domicile, et 1980, en Italie.

Les Diables Rouges auront l'occasion de fêter cette qualification avec leurs supporters mardi, lors de la réception d'Israël dans le dernier match du groupe.

La Belgique (20 points) s'empare de la tête du groupe B en dépassant le Pays de Galles (18), battu 2-0 par la Bosnie-Herzégovine. Les Gallois sont 2e avec 18 points également qualifiés, car Israël a lui aussi perdu (1-2) contre Chypre.

Le suspense concerne la troisième place, synonyme de barrage, la Bosnie-Herzégovine a pris l'avantage (14) sur Israël (13). Chypre (12) n'a pas encore perdu tout espoir. Andorre reste bloqué à 0. Outre Belgique/Israël, la dernière journée se composer de Pays de Galles/Andorre et Chypre/Bosnie-Herzégovine.

Marc Wilmots heureux

La Belgique se qualifie pour un Euro sur le terrain pour la première fois depuis 32 ans. "Je ne peux qu'être heureux", a réagi le sélectionneur belge Marc Wilmots à l’issue du match. "En plus, nous sommes leaders du groupe. Dans cette campagne de qualifications, je ne nous ai vus jouer qu'un seul mauvais match, et c'était à Chypre. Pour le reste, c'était suffisant, même mieux par rapport aux qualifications pour le Mondial. Avec ce système, nous encaissons peu", conclut-il.