La Flandre veut une partie des recettes de la taxe soda

Le ministre flamand de la Santé publique Jo Vandeurzen (CD&V) veut récupérer une partie des recettes de la taxe sur les boissons sucrées imposée par le gouvernement fédéral. Le montant doit selon lui servir à financer des campagnes de sensibilisation et de prévention en matière de santé.

Dans un entretien accordé au quotidien Het Nieuwsblad, Jo Vandeurzen estime que l’augmentation du prix des boissons sucrées doit être accompagné de campagnes promouvant les boissons qui sont bonnes pour la santé. Le ministre flamand désire financer ces campagnes avec l’argent perçu par le fédéral via la taxe soda.

"Nous devons voir comment nous pouvons amener les Flamands à vivre une vie plus saine. Si cela implique des mesures fiscales – et le fédéral y semble ouvert – il faut alors les flanquer de campagnes d’information. C’est une compétence qui revient à la Flandre, et j’espère qu’une partie des revenus fiscaux pourront être investis dans ce cadre".

Ses collègues du fédéral ne partagent toutefois pas cet avis. "Les campagnes ne sont pas à l’ordre du jour" a réagi la ministre de la Santé Maggie De Block (Open VLD).