Des journalistes norvégiens découvrent un site belge de pédopornographie

Des journalistes norvégiens ont permis de découvrir un site internet belge d'échange de matériel pédopornographique. Ce site a été désactivé fin août. Le parquet de Hal-Vilvorde a ouvert une enquête, lit-on mercredi dans De Standaard et MO* Magazine.

Il s'agissait d'un site de partage de fichiers (file sharing) sur lequel se trouvaient plusieurs liens.

Pour ouvrir un de ces liens, il fallait disposer d'un code de paiement.

Les personnes qui payaient pour accéder à un des liens n'étaient pas identifiables comme c'est le cas avec des moteurs de recherche de type Google.

Les individus pouvaient ainsi échanger ou regarder du matériel pédopornographique. Le site était visité environ 150.000 fois par mois.

Selon DNS.be, l'organisation qui se charge de l'attribution des noms de domaine .be, le site avait été créé voici 10 ans.

Fin août, il a été désactivé à la suite d'une enquête de journalistes norvégiens sur la pédopornographie sur internet.

Les résultats de cette enquête ont été publiés la semaine dernière dans le journal norvégien Verdens Gang.

Les journalistes ont recensé 95.000 téléchargements et identifié 500 ordinateurs belges.

Le parquet de Hal-Vivorde tente à présent d'identifier le webmaster du site belge de même que les utilisateurs.