La Belgique bat Israël et prend la tête du classement mondial

La Belgique a terminé la phase qualificative à l'Euro 2016 par une victoire 3 buts à 1 sur Israël, mardi, au stade Roi Baudouin. Cette victoire permet aux Diables Rouges de remporter le groupe B et de prendre la tête du prochain classement de la FIFA, publié le 5 novembre, pour la première fois de son histoire. Dries Mertens (64e), Kevin De Bruyne (78e) et Eden Hazard (84e) ont propulsé la Belgique au sommet de la hiérarchie mondiale.

Marc Wilmots faisait quatre changements par rapport au match à Andorre, avec les retours de Vincent Kompany, Nicolas Lombaerts, Marouane Fellaini et Romelu Lukaku.

Avec la première place au classement mondial en vue, les Diables Rouges effectuaient un bon début de match, avec deux débordements de Vertonghen, une frappe de De Bruyne et un tir de Nainggolan au cours des cinq premières minutes.

Les occasions se multipliaient en première période. Ainsi, Lukaku ne parvenait à concrétiser un centre venu de la gauche (17e). C'était ensuite Dries Mertens qui s'illustrait, d'une frappe enroulée après un bel effort individuel (25e) avant de manquer incroyablement le cadre alors qu'il avait le but grand ouvert suite à un centre de De Bruyne (28e). Une superbe frappe enroulée de Kompany passait ensuite à quelques centimètres du but (31e). À la 39e minute, Lukaku ne profitait pas d'une belle combinaison entre Hazard et Vertonghen.
Malgré cette domination, les Diables Rouges auraient pu être menés au score: Zahavi a fait trembler le poteau de Simon Mignolet d'un coup-franc parfaitement tiré (21e).

La deuxième période reprenait par une nouvelle énorme occasion pour Lukaku. Lancé par Hazard, l'attaquant d'Everton évitait Marciano mais se décalait trop sur la droite et ne pouvait ensuite cadrer (48e).

Le but tombait enfin à la 64e minute. Servi par De Bruyne, Mertens rentrait dans l'axe et frappait à ras de terre vers le premier poteau. Marciano ne pouvait rien faire. Le 2-0 était l'oeuvre de De Bruyne. Son coup-franc des 20 mètres rebondissait à un mètre du but, surprenant le gardien Marciano (78e).

La fête au stade Roi Baudouin se poursuivait avec le troisième but, marqué par Hazard, sur un assist de Mertens (84e). Hemed, de la tête, réduisait l'écart en fin de match (88e). De Bruyne avait encore le temps de tirer sur le poteau dans les arrêts de jeu (90e+3). Le score en restait là et le stade roi Baudouin pouvait célébrer le nouveau numéro 1 mondial.

La Belgique termine première du groupe B avec 23 points, deux de plus que le Pays de Galles, vainqueur 2-0 d'Andorre. La Bosnie-Herzégovine s'est imposée 2-3 à Chypre et prend la troisième place, synonyme de barrages (17 points). Israël suit avec 13, devant Chypre (12). Andorre reste bloquée à 0.

Au sommet du foot mondial

Grâce à cette victoire la Belgique est assurée de s'installer pour la première fois de son histoire à la 1e place du classement FIFA, qui sera publié le 5 novembre. La Belgique est la 8e nation à occuper le 1er rang de ce classement créé en 1993.

Avant les Diables Rouges, seuls le Brésil, l'Argentine, les Pays-Bas, l'Espagne, l'Allemagne, la France et l'Italie, se sont installés dans le fauteuil de numéro 1. La Belgique est donc le premier pays n'ayant jamais remporté de grand tournoi à se hisser à la 1e place mondiale.

Pour rappel, la Belgique avait atteint son plus mauvais classement en 2007. Les Diables Rouges, alors entraînés par René Vandereycken, végétaient alors à la 71e place mondiale.

La police a procédé à quinze arrestations

La police a procédé à 15 arrestations administratives dans le cadre d'une manifestation non autorisée près du stade Roi Baudouin, en marge du match de football Belgique-Israël, a indiqué mardi soir le porte-parole de la police de Bruxelles-Ixelles Christian De Coninck.

Une personne en possession d'un jerrican contenant un produit inflammable a également été arrêtée judiciairement à hauteur d'un parking.
Des drapeaux de l'organisation Etat islamique ont été signalés durant la manifestation pro-palestinienne.