La Belgique intensifie le screening des demandeurs d’asile

Les investigations réalisées par le service de renseignement de l'armée et la Sûreté de l'Etat sur les demandeurs d'asile ont livré un verdict positif pour six d'entre eux, a indiqué mercredi le ministre de l'Intérieur Jan Jambon ( N-VA) à l'occasion d'une visite au centre d'accueil d'urgence d'asile de St-Nicolas, en Flandre orientale. Le ministre a indiqué que les analyses seraient bientôt menées plus en amont.

Actuellement, le screening se fait sur base de listes dont disposent la Sûreté et le renseignement militaire. Le ministre souhaite que les enquêtes puissent être réalisées avant que le demandeur d'asile arrive dans un centre d'accueil. Il étudie la possibilité juridique de réaliser les enquêtes au début de la procédure, auprès de l'Office des étrangers.

Le secrétaire d'Etat chargé de l'Asile et de la Migration Theo Francken (N-VA) a confirmé les six cas positifs, précisant qu'il ne s'agissait pas pour autant, nécessairement, de combattants syriens.