46 millions d’euros pour le réseau Astrid des secours

Le ministre des Affaires Intérieures, Jan Jambon (N-VA, photo), va investir 46 millions d’euros en 2016 dans le réseau de télécommunications de tous les services de secours et de sécurité en Belgique, baptisé Astrid. Il permet depuis 17 ans à la police et aux pompiers, par exemple, de communiquer entre eux. L’information a été donnée par Jan Jambon au quotidien De Tijd.

La société anonyme Astrid est depuis 17 ans l'opérateur télécom qui permet à la police ou aux pompiers, par exemple, de communiquer entre eux. Quelque 70.000 terminaux et dispositifs Astrid sont utilisés par ces services, mais également par les services médicaux, la Croix-Rouge, la Protection civile, la Défense, la douane, ou la sûreté de l'Etat.

Ces dernières années, la société elle-même est néanmoins en difficulté. Le gouvernement précédent mené par Elio Di Rupo, en tant que seul actionnaire, avait cessé d'investir dans le réseau Astrid. Ce qui a eu pour conséquence une perte cumulée de 50 millions d'euros et 117 millions d'euros de sous-financement structurel.

Le ministre des Affaires Intérieures Jan Jambon prévoit maintenant d'y injecter l'an prochain 46 millions d’euros. Ce montant doit être "bétonné" avec la société dans le prochain contrat de gestion que le ministre veut conclure, cette année encore, avec la société.

Le ministre Jambon a par ailleurs "fait le ménage" chez Astrid en remodelant le conseil d'administration.