Huit nouveaux sites choisis pour l’accueil des réfugiés

Le gouvernement fédéral a choisi huit nouveaux sites où des centres d'accueil pour réfugiés seront mis en place, indique dimanche le quotidien De Zondag. Il s’agit notamment de la commune de Zeebrugge, au littoral. Les communes de Flandre occidentale estiment qu’elles contribuent déjà assez en terme d’accueil.

Les communes de Zeebrugge, Knesselare, Ostende, Zaventem, Spa, Vielsalm, Montaigu et Brasschaat ont été désignées.

Ces centres permettront de créer 1.650 nouvelles places d'accueil. C’est Fedasil et la Croix Rouge qui s’occuperont de l’organisation de l’accueil dans les centres.

Des partenaires privés pourront aussi libérer 1.050 places supplémentaires, a déclaré le porte-parole du secrétaire d’Etat à l’Asile et aux Migrations Theo Francken (N-VA) au journal du dimanche.

Le député fédéral Franky Demon (CD&V), également échevin à Bruges, s'inquiète du fait que les communes de la Côte doivent accueillir de plus en plus de demandeurs d'asile. Les communes de Coxyde et Lombardsijde ont déjà été choisies.

Le député demande "urgemment un plan de répartition sur l'ensemble de la Belgique".

Ici à Zeebrugge, nous sommes près de l’Angleterre et cela attire les réfugiés économiques. "Il faut donc pouvoir faire la différence avec les réfugiés qui fuient la guerre" ajoute Franky Demon qui plaide pour une "identification plus claire des réfugiés".