Le Standard lanterne rouge du classement général

Le Standard de Liège, s'est incliné samedi en fin de journée à Sclessin contre Westerlo (1-2) lors du match entre les deux derniers du classement pour le compte de la 11e journée de Jupiler Pro League. Le club présidé par Bruno Venanzi est désormais lanterne rouge avec 8 points.

Après une trêve internationale qu'il a mis à profit pour dispenser des entraînements spécifiques, Yannick Ferrera a décidé de se passer des services de Jelle Van Damme, Anthony Knockaert et Renaud Emond au coup d'envoi de la rencontre. Jeune Ghanéen de 18 ans, Benjamin Tetteh a été titularisé pour la première fois dans la ligne d'attaque des "Rouches".

Le Standard a très mal commencé la rencontre avec un but rapidement encaissé. Suite à une perte de balle de Dino Arslanagic, Frédéric Gounongbe a tiré sur Yohann Thuram mais le gardien français a relâché le ballon.

A l'affut, Benjamin De Ceulaer a profité de la faute de main du portier liégeois pour ouvrir la marque. Malgré quelques actions liégeoises et un penalty réclamé pour une faute sur Benjamin Tetteh, Westerlo a doublé la mise à la 43e. Nils Schouterden a eu tout le loisir de centrer pour De Ceulaer, esseulé, qui a trompé Thuram de près pour la seconde fois de la soirée.

Peu en réussite lors du premier acte, Mohamed Yattara a été remplacé par Renaud Emond à la reprise. Le Standard, dominateur territorialement, a failli prendre un troisième but sur un contre rondement mené de Gounongbe dont la frappe a été déviée par Thuram. Deux minutes plus tard, Tetteh a réduit l'écart sur un beau service dans l'axe de Matthieu Dossevi (64e).

Malgré une pression constante des hommes de Ferrera dans le camp adverse, le Standard, impuissant, n'est pas parvenu à revenir au score par manque de précision et de réussite devant la cage adverse.

Avec cette défaite et un bilan d'un point sur quinze pour son entraîneur, Yannick Ferrera, le Standard est désormais la nouvelle lanterne rouge qu'occupait Westerlo, désormais 12e (11 pts). Jamais jusqu'ici, Westerlo ne s'était imposé en championnat à Sclessin.

Le Racing Genk l’emporte face à Waasland-Beveren

Le Racing Genk a remporté samedi soir au Freethiel la rencontre contre Waasland-Beveren (0-1) pour le compte de la onzième journée de Jupiler Pro League.

L'unique but de la rencontre a été inscrit par Yoni Buyens à la 82e sur penalty.

C'est la première victoire en déplacement de la saison pour les hommes de Peter Maes. Légèrement dominateurs durant toute la partie, les Limbourgeois du Racing Genk ont dû attendre les dix dernières minutes pour émerger dans cette rencontre.

La délivrance est venue sur penalty lorsque l'arbitre Johan Verbist siffla une faute de main dans la surface du défenseur Erdin Demir. Yoni Buyens a calmement transformé le coup de pied de réparation (82e).

Lokeren s'enlise

Lokeren a, quant a lui, continué son début de saison catastrophique en perdant à domicile contre les promus d'Oud-Heverlee Louvain (1-2).

L'attaquant français Yohan Croizet a marqué un but dans chaque période pour les universitaires (3e et 73e).

Ayanda Patosi a réduit, en vain, l'écart à la 82e. C'est la quatrième défaite de suite à domicile pour les hommes de Bob Peeters.

Au classement, Genk est provisoirement troisième (20 pts). Waasland-Beveren est neuvième (13 pts), Louvain onzième (12 pts) et Lokeren descend la quinzième place, à égalité de point avec le Standard de Liège.

Malines s’impose facilement

Malines a facilement remporté son match samedi soir contre Saint-Trond au stade Achter de Kazerne (3-0) lors de la onzième journée de Jupiler Pro League. C'est la première victoire en championnat pour les "Sang et Or" depuis le 22 août dernier.

Le match a parfaitement commencé pour la phalange d'Aleksandar Jankovic avec un penalty transformé par Milos Kosanovic à la 12e. Pourtant auteur d'un très bon début de saison, les promus de Saint-Trond n'arriveront pas à redresser la barre en deuxième période, que du contraire.

De retour des vestiaires, l'expérimenté Tim Matthys a doublé le score (55e) avant que l'Algérien Sofiane Hanni ne scelle le sort du match à la 79e.

Grâce à cette nette victoire, le "Malinwa" prend trois points précieux dans le bas du classement et remonte à la 12e place (12 pts). Saint-Trond est septième (14 pts).

Dimanche, le leader ostendais accueille le FC Bruges (6e) à 14h30. A 18h00, Anderlecht (3e) se déplace à Zulte-Waregem (5e) avant la visite de Charleroi (9e) à Courtrai (10e) à 20 heures.