Plus de 116.000 travailleurs employés dans les ports belges

Les principaux ports de Belgique employaient directement 116.140 personnes en 2014, contre 116.779 l’année précédente, d’après une estimation "flash" de la Banque nationale sur l’importance économique des ports flamands, du complexe portuaire liégeois et du port de Bruxelles. Leur valeur ajoutée a par contre augmenté de 1,6% l’an dernier, pour atteindre plus de 16 milliards d’euros.

A lui seul, le port d'Anvers occupe 61.226 travailleurs (équivalents temps plein), devant les ports de Gand (27.075 personnes), Zeebrugge (9.712) et Ostende (5.039). Le complexe portuaire liégeois compte quant à lui 8.923 emplois directs, tandis que le port de Bruxelles emploie 4.165 travailleurs.

Alors que l'emploi a régressé de 0,5%, la valeur ajoutée produite par les ports belges a, elle, progressé d'environ 1,6% en 2014, pour atteindre 16,676 milliards d'euros, dont près de 10 milliards d'euros pour le seul port d'Anvers (photo).

"Cette progression de la valeur ajoutée est intégralement le fait des ports flamands (+1,9 %), la valeur ajoutée produite par les ports de Liège et de Bruxelles ayant reculé de respectivement 1,1% et 0,9%", constate la Banque nationale de Belgique.

"Le repli observé dans le port de Liège s'explique principalement par les évolutions du cluster non maritime (secteur énergétique), tandis que dans le port de Bruxelles, la quasi-totalité du recul découle d'une contraction de la valeur ajoutée issue de l'autorité portuaire."