Des boulettes de fuel sur la plage de Blankenberge

Sur une distance d’environ trois kilomètres, des boulettes de fuel ont été découvertes sur la plage de cette station balnéaire belge. D’après les pompiers, le fuel provient probablement du cargo néerlandais Flinterstar échoué au large de Zeebrugge, à la suite d’une collision avec un méthanier au début du mois. L’opération de pompage du cargo, encore en cours, se concentre sur la salle des machines.

"Nous nous sommes rendus ce matin avec les pompiers sur la plage de Blankenberge et nous avons effectivement vu des boulettes de fuel", racontait ce mercredi le bourgmestre Patrick De Klerck (Open VLD).

Le carburant flotte dans le chenal d'accès au port jusqu'à quelque 500 mètres avant la jetée, en direction de Zeebrugge. Des boulettes de fuel d'un diamètre de quelques centimètres se sont également échouées sur la plage, sur une distance de trois kilomètres.

La protection civile, le bourgmestre de Blankenberge Patrick De Klerck et le gouverneur de la province de Flandre occidentale, Carl Decaluwé, se concertent actuellement pour définir la stratégie à adopter. En principe, c'est la Protection civile et les pompiers qui se chargeront du nettoyage de la plage.

Le pompage du carburant dans le Flinterstar se poursuit

Le pompage de mazout sur le cargo accidenté Flinterstar, au large de Zeebrugge, est toujours en cours. Mardi, les spécialistes étaient occupés à vider la salle des machines, indiquait le cabinet du Secrétaire d'Etat en charge de la Mer du Nord, Bart Tommelein (photo).

Les équipes de nettoyage avaient en effet découvert que la salle des machines contenait également du mazout. Parallèlement à l'opération de pompage sur cette partie du navire, les plongeurs tentent d'installer un raccordement de pompage sur le réservoir 4, à l'arrière du bateau.

Deux autres navires sont en attente pour ramasser les éléments qui pourraient se détacher du Flinterstar, qui continue à bouger et à se déchirer progressivement.

Jonas Roosens