Seul un enquêteur chargé de déceler des messages terroristes

Au sein de l’unité centrale anti-terrorisme de la police fédérale, qui manque cruellement de personnel, seule une employée - travaillant de surcroît à temps partiel - est chargée d’identifier sur l’internet des messages à caractère terroriste. Elle doit en même temps surveiller l’activité en ligne des combattants qui sont rentrés de Syrie. C’est ce que révèle un rapport du Comité P, l’organe qui contrôle les services de police, dont le quotidien De Standaard a pu prendre connaissance.
imago stock&people

devra patrouiller sur l’internet pour déceler des messages radicaux, a réagi le ministre de l'Intérieur Jan Jambon (N-VA) à la suite de l’article paru ce mercredi dans le quotidien DE Standaard.

Selon le Comité P, il y a "un manque cruel de capacité pour le monitoring en ligne". D’après son rapport, il semble que l"Internet Intelligence Support Unit' de l'unité centrale anti-terrorisme de la police fédérale compte actuellement une employée à temps partiel. Les autres membres ont quitté l'équipe dans le courant de 2014, explique le journal sur base de l'enquête.

L’enquêteur doit en même temps surveiller les activités sur l’internet de combattants qui sont rentrés de Syrie. « Mais la Sûreté de l’Etat se charge aussi de traquer les contacts que les djihadistes connus ont sur le net », précisait le ministre de l’Intérieur Jan Jambon (photo) ce mercredi dans l’émission "De Ochtend" de la VRT. Il affirmait être au courant depuis un certain temps du manque de personnel au sein de cette unité de la police fédérale.

Jan Jambon regrette que la police n'ait pas fait plus d'efforts dans le passé pour passer la toile au peigne fin, "mais nous y avons remédié". Dès le début de l'année prochaine, une cellule de recherche sur internet sera mise en place parmi les unités centrales de la police fédérale. Celle-ci comptera dix personnes, d’après le ministre N-VA, et ne sera pas juste installée pour contrer le radicalisme et l'extrémisme, mais également pour débusquer tout autre phénomène en ligne.