Anderlecht en tête et le Standard n’est plus lanterne rouge

En clôture de la 12e journée du championnat belge de football, Anderlecht a battu dimanche le Club Brugeois 3-1 à domicile et pris ainsi la tête du classement, devançant Ostende et La Gantoise d’un point. Le Standard de Liège s’est imposé à Charleroi 2-3 et cède ainsi sa place de lanterne rouge à Westerlo. Enfin, Saint-Trond a battu Courtrai 2-1 à domicile.

Anderlecht s’est installé seul en tête de la Jupiler Pro League, dimanche, grâce à sa victoire par 3 à 1 dans la rencontre qui l’opposait au Club Brugeois, au stade Constant Vanden Stock où avaient pris place 21.000 spectateurs. Avec 25 points, les Bruxellois devancent en effet d’un point Ostende et La Gantoise qui menaient le classement depuis quelques temps.

Les Mauves n'ont mis que 12 minutes à trouver le chemin des filets, grâce à Okaka Chuka (photo). L'attaquant italien déviait victorieusement un centre d'Obradovic, servi par une talonnade de Praet. Contraint de courir après le score, Bruges alertait plusieurs fois le gardien Proto, par De Bock, Dierckx ou Vazquez, mais le marquoir affichait toujours 1-0 à la mi-temps.

Deux minutes après le retour sur le terrain, Praet centrait pour Ezekiel. Celui-ci détournait de la tête le ballon qui touchait De Bock avant de finir sa course dans les filets adverses. A la base des deux premiers buts bruxellois, Praet planta lui aussi son goal, dix minutes plus tard, pour faire passer le score à 3-0.

Le but inscrit par Diaby à la 67e minute, qui réceptionnait au second poteau un coup franc de Vazquez pour tromper Proto, ne changeait pas le cours du match: Anderlecht prenait les 3 points et la première place du championnat. Au classement, le Club Brugeois - qui aurait pu rejoindre Anderlecht à la 3e place en cas de victoire - reste sixième avec 19 points.

Kurt Desplenter

Malgré des incidents, le Standard s’impose face à Charleroi

Lanterne rouge jusqu’à dimanche soir, le Standard de Liège a finalement remporté in extremis le match qui l’opposait à Charleroi, en déplacement, ce qui lui a permis d’empocher 3 points et de remonter au-dessus de Westerlo au bas du classement. Une première victoire aussi pour l’entraîneur Yannick Ferrera.

Le début de match était à l'avantage de Charleroi, mais les 'Zèbres' n’ont réussi qu'à tirer de loin, par Saglik (10e minute de jeu) et Nganga (12e), sans succès. Le Standard prenait confiance au fur et à mesure. Après une première intervention sur Yattara (15e), Penneteau devait sortir un arrêt-réflexe pour repousser une tête à bout portant de Teixeira (23e). Sur le corner qui suivait, le ballon passait au-dessus de tout le monde et arrivait à Arslanagic, lequel le déviait au fond des filets (25e).

Charleroi réagissait aussitôt. Titularisé dans les buts liégeois, Guillaume Hubert (21 ans) était décisif, avec l'aide de sa barre transversale, devant Baby (33e). Mais à la 35e minute, sur les suites d'un corner, Arslanagic dégageait sur Van Damme. Le ballon arrivait à Perbet, qui ne laissait pas passer l'occasion d'égaliser (1-1, 36e).

Charleroi prenait même les commandes à l'heure de jeu. Un coup-franc excentré de Saglik trouvait la tête de Baby. Hubert repoussait, mais le ballon revenait à Baby, qui n'avait plus qu'à pousser au fond des filets (2-1). Des jets de pétards et de fumigènes par les supporters liégeois provoquaient alors une interruption de la rencontre pendant une dizaine de minutes (78e).

Lorsque le match reprenait, le Standard trouvait l'égalisation grâce à une superbe demi-volée de Jelle Van Damme (2-2, 85e). Enfin, les Liégeois renversaient définitivement la situation à la 90e minute de jeu. Emond profitait d'une mauvaise sortie de Penneteau pour offrir les trois points au Standard (2-3). Au classement, Charleroi est dixième avec 14 points.

Saint-Trond met fin à une série de 3 défaites

Le dernier match de la 12e journée de championnat a vu Saint-Trond se distinguer par 2 à 1 face à Courtrai, au stade Stayen, et mettre ainsi fin à une série de trois défaites. C’est pourtant Courtrai qui a ouvert le score, à la 39e minute de jeu. Papazoglou a trompé le gardien Dutoit et inscrit le premier but.

Neuf minutes plus tard, Saint-Trond parvenait néanmoins déjà à égaliser, grâce à Boli (photo). Le Français réitérait sa prestation quatre minutes après, portant ainsi le score à 2-1 avant même l’heure de jeu. Plus aucune équipe ne parvenait encore à envoyer le ballon dans les filets adverses avant le coup de sifflet final, et le score restait inchangé.

Au classement, Saint-Trond est septième avec 17 points, tandis que Courtrai est neuvième avec 16 points.