Deux extrémistes appréhendés à Vilvorde

Les deux hommes d’âge moyen ont été appréhendés le week-end dernier alors qu’ils placardaient des affiches à caractère raciste sur des bâtiments et des panneaux de signalisation routière dans la commune brabançonne. Les affiches sont identiques à celles retrouvées à Vilvorde après l’ouverture d’un centre d’accueil pour demandeurs d’asile.

Les slogans imprimés sur les affiches que les deux hommes interpellés étaient en train de placarder sur des bâtiments et panneaux de signalisation sont issus de la Nederlandse Volks-Unie, une organisation d'extrême-droite active aux Pays-Bas.

La police a saisi différents autocollants et a dressé des procès-verbaux à l'encontre des deux activistes, pour diffusion de messages racistes.

Des affiches identiques ont été retrouvées en plusieurs endroits à Vilvorde à la suite de l’ouverture d’un centre d’accueil pour demandeurs d’asile dans la commune.

Le bourgmestre de Vilvorde, Hans Bonte (SP.A, photo), avait déjà mis en garde récemment contre l’éventuelle menace qui pouvait peser sur ce centre, notamment en raison de l’apparition des affiches à caractère raciste.

Nicolas Maeterlinck