Ethiopian Cargo quitte Brussels Airport

La compagnie aérienne éthiopienne déménage ses vols cargo de l’aéroport de Zaventem vers celui de Maastricht, aux Pays-Bas. D’après le CEO de Brussels Airport, Arnaud Feist, qui a confirmé l’information, ce déménagement entrainera la perte de centaines d’emplois à Zaventem.

Les droits de trafic qu'Ethiopian Cargo n'obtient pas de Bruxelles, la compagnie éthiopienne les acquiert à Maastricht. La compagnie débuterait à Maastricht avec neuf vols par semaine.

Ethiopian Cargo assurait actuellement cinq vols par semaine au départ de Brussels Airport pour le compte de DHL à destination de Dubai, Hongkong et Shanghai. Ces vols sont effectués dans le cadre d'un trafic non régulier, pour lequel les droits de trafic doivent être octroyés mois par mois. Les droits avaient été obtenus pour octobre.

La décision de quitter Brussels Airport intervient alors que les droits de trafic pour le mois de novembre étaient toujours en discussion. "Ce dossier implique une constante insécurité juridique qui rend chaque prise de décision très complexe", a indiqué la porte-parole de la ministre de la Mobilité Jacqueline Galant, qui regrette par ailleurs la décision d'Ethiopian Airlines.

Le contexte est également marqué par un conflit de concurrence entre Zaventem et l'aéroport de Liège, qui estime qu'Ethiopian fait de l'ombre au principal client de Liège Airport, TNT. C’est ce qu’affirme le ministre flamand de la Mobilité, Ben Weyts (N-VA). Le résultat est que Brussels Airport perd entre 400 et 600 emplois, alors que Liège ne gagne rien. Maastricht se frotte les mains".

Le CEO Brussels Airport, Arnaud Feist (photo), confirme que le départ d'Ethiopian coûtera plusieurs centaines d'emplois. Les vols passagers d’Ethiopian Airlines au départ de Zaventem ne sont par contre pas supprimés.

Ethiopian devrait en outre continuer son activité à Liège Airport, où il effectue 11 mouvements cargo par semaine. "Selon notre équipe commerciale, il n'est pas question d'un départ d'Ethiopian actuellement", a indiqué le porte-parole de Liège Airport, Christian Delcourt.