Richmond voudrait un mémorial aux réfugiés belges

Une campagne de récolte de fonds a été lancée par la ville britannique de Richmond upon Thames (dans la banlieue sud-ouest de Londres) pour la création d’un mémorial aux réfugiés belges de la Première Guerre mondiale dans le village d’East Twickenham. Ces réfugiés ont notamment travaillé dans l’usine locale de munitions, indiquait récemment le journal local Richmondandtwickenhamtimes.

"Durant la Première Guerre mondiale, l'usine de munitions de Richmond a recruté 6.000 réfugiés belges. Le village a tellement changé à l’époque qu'on l'appelait 'le village belge de la Tamise", explique Helen Baker, responsable du projet.

Le conseil de Richmond a offert 5.000 livres sterling (6.800 euros) pour l'érection de ce monument. Environ 1.200 livres (1630 euros) ont aussi été récoltées chez des particuliers. La communauté d'East Twickenham espère encore obtenir 9.150 livres (12.440 euros) pour le projet.

Le mémorial devrait être installé dans les Warren Gardens, à proximité de l'ancienne usine de munitions. On se souviendra que pendant la Première Guerre mondiale, des milliers de Belges ont trouvé refuge en Grande-Bretagne et en France.