Le chauffard de Vilvorde en fuite s’est rendu à la police

Le jeune homme de 21 ans originaire de Schaerbeek (photo floutée) qui est soupçonné d’avoir mortellement fauché une fillette de 12 ans, le 28 octobre à Vilvorde, et qui avait commis un délit de fuite, s’est rendu à la police lundi après-midi. Une instruction a été ouverte pour homicide involontaire dans le cadre d’un accident de roulage avec délit de fuite, a indiqué le parquet de Hal-Vilvorde ce mardi.

L'accident s'est produit le 28 octobre dernier au carrefour des rues Jean François Willems et Radiatoren, où une adolescente de 12 ans a été renversée par une voiture en traversant. Elle rentrait, à vélo, de son école à Vilvorde vers son domicile à Eppegem.

Le conducteur du véhicule a pris la fuite après l'accident. Grièvement blessée, la victime a été transportée à l'hôpital universitaire de Jette, où elle a succombé à ses blessures dans le courant de la soirée.

Un témoin qui avait aperçu une voiture endommagée vers l'heure où s'était déroulé l'accident a contacté la police de Vilvorde-Machelen. Cette dernière a alors visionné les images de vidéo-surveillance des environs du lieu indiqué par le témoin. La voiture impliquée, une BMW 5 (photo), a pu être repérée sur les images et sa plaque d'immatriculation était ainsi également connue.

La police a ainsi aussi pu retrouver le conducteur du véhicule au moment de l’accident mortel. Elle hésitait d’abord entre le principal suspect, un homme de 21 ans originaire de Schaerbeek, et le père de ce dernier. Mais les recherches se sont ensuite concentrées sur le jeune homme, qui restait introuvable.

Le conducteur activement recherché s'est finalement rendu lui-même à la police de Vilvorde-Machelen, lundi après-midi. Il risque une peine de prison de 7 ans (5 ans pour l’accident mortel et 2 ans pour le délit de fuite), une amende de 30.000 euros et une interdiction de conduire à vie.

Le jeune homme serait connu de la police de la route pour 7 condamnations antérieures, pour conduite sans permis (il ne l'a jamais obtenu), sans assurance ou d’autres documents comme le certificat d’enregistrement ou celui du contrôle technique. A la suite de ces infractions, il avait reçu une interdiction de conduire. Au moment de l’accident à Vilvorde, le chauffard roulait donc sans permis de conduire. Un délit pour lequel il risque un an de prison supplémentaire.