Trois arrestations après des perquisitions dans deux mosquées

Des perquisitions ont été menées dans deux mosquées, dont celles de Farciennes (province de Hainaut), dans un dossier de terrorisme lié à la tentative de deux jeunes de se rendre en Syrie. Trois personnes qui auraient joué un rôle dans leur radicalisation et l'organisation du voyage ont été placées sous mandat d'arrêt.

Selon une information de RTL-TVI confirmée par le parquet fédéral, trois mandats d'arrêt ont été décernés pour participation à une organisation terroriste les 26 et 28 octobre derniers.

Les suspects auraient favorisé le départ de deux jeunes turcs vers la Syrie. Ces derniers ont toutefois été récupérés en Turquie par leur famille respective. L'un des suspects serait clairement impliqué dans leur radicalisation alors que les deux autres leur auraient porté assistance pour le voyage.

Des perquisitions ont également été menées dans deux mosquées, dont la mosquée Assakina de Farciennes, soupçonnées, selon le parquet fédéral, d'avoir participé au processus de radicalisation.

Me Fabian Lauvaux, conseil de la mosquée Assakina, conteste toutefois toute relation des dirigeants de la mosquée avec les milieux terroristes. "Mes clients ont été interrogés, ont participé à l'enquête et ont été relaxés sans être inculpés", a expliqué l'avocat.