"Il ne faut surtout pas céder à la panique"

En réaction aux attentats de Paris dans la nuit de vendredi à samedi, le ministre de l’Intérieur Jan Jambon (N-VA) a déclaré dans l’émission "De ochtend" (VRT) "qu’ il ne fallait pas céder à la panique. Sur base des informations dont nous disposons actuellement il n’y a pas de raison de relever le niveau d'alerte terroriste dans notre pays" a-t-il ajouté.

"J’ai été très rapidement, mis au courant par nos services de police et par le centre de crise des événements dramatiques qui se sont produits à Paris" ajoute le ministre.

"Lorsque la France a décidé de fermer ses frontières nous avons demandé à nos services de police d'aider leurs collègues français et de renforcer les contrôles aux frontières mais aussi à la gare de Bruxelles-Midi pour le Thalys et dans les aéroports. Ce sont-là des mesures préventives car heureusement nous n’avons actuellement aucune indication qu’un débordement puisse intervenir dans notre pays" a ajouté Jan Jambon.

Le centre de crise s’est réuni cette nuit vers 01.30 du matin. Et vers 9h ce samedi c’était au tour du conseil nationale de sécurité d'être convoqué au 16 rue de la Loi. le conseil national de sécurité rassemble, outre le Premier ministre, les différentes instances de sécurité et de renseignement du pays.

 "Sur base des informations disponibles, la situation dramatique à Paris n'a en effet pas d'impact direct en Belgique", fait savoir samedi matin le centre de crise du ministère de l'Intérieur. "Il n'est dès lors pas nécessaire de revoir le niveau d'alerte terroriste en Belgique."

Vigilance accrue lors des grands événements

"A titre de précaution, une sensibilisation accrue des services de police a été demandée pour l'ensemble des grands événements prévus ce week-end en Belgique ainsi que pour le match de football prévu mardi prochain à Bruxelles", au Stade Roi Baudouin face à l'Espagne, ajoute le centre de crise. "Il est demandé aux personnes se rendant à ces grands événements de ne pas prendre de bagage ni de sac pour faciliter les contrôles renforcés qui seront organisés. Il est en outre demandé à chacun de se montrer vigilant afin de contribuer à la sécurité de tous."