Philips Turnhout veut supprimer 159 emplois

Philips Turnhout a annoncé ce mardi, au cours d'un conseil d'entreprise extraordinaire, son intention de supprimer 159 emplois d'ici la fin de l'année prochaine, a-t-on appris de sources syndicales.

Selon le syndicat des employés et cadres du secteur privé CNE, ces suppressions de postes passeront par des départs volontaires dans un premier temps et par des licenciements secs au cours de la seconde phase. Au total, 82 postes d'employés et 77 postes d'ouvriers sont concernés.

Spécialisé dans la production de lampes traditionnelles, le site de Turnhout est confronté à la concurrence des éclairages LED, produits en Asie. Dans ce contexte et alors que son chiffre d'affaires ne cesse de reculer, l'entreprise avait déjà annoncé vouloir réduire d'un tiers ses effectifs d'ici 2018.

"Mais les suppressions de postes vont finalement plus vite que prévu. Si cette tendance se poursuit, nous craignons le pire à terme", ont réagi les syndicats.

Philips emploie un millier de travailleurs sur son site de Turnhout.