Un bronze de Jan Fabre en la cathédrale d'Anvers

"L’homme portant la croix", une sculpture de bronze (photo) de l’artiste anversois de 56 ans - qui ressemble de surcroit à Jan Fabre -, a été inaugurée mercredi en la cathédrale Notre-Dame de la métropole. C’est la première fois depuis 1924 qu’une nouvelle œuvre d’art est installée dans la cathédrale de façon définitive.

"L'homme portant la croix" (De man die het kruis draagt), est une version en bronze d'une céroplastie exposée l'an dernier dans une galerie d'art de la ville d’Anvers. Bart Paepen, curé de la cathédrale, avait immédiatement été séduit par l'œuvre et souhaitait pouvoir l’accueillir de façon permanente dans son église.

"Pour la première fois, la figure centrale d'une œuvre de la cathédrale ne représente ni Dieu, ni un saint, ni un prophète, ni un ange", a précisé Paepen. "C'est une homme normal, comme vous et moi, qui est invité dans cette maison et y cherche un équilibre."

Jan Fabre (photo d'archives) s'est dit honoré que l'une de ses œuvres orne désormais la cathédrale anversoise. "Les grands maîtres tels que Rubens et Van Dyck ont toujours été une inspiration pour moi. En plus, ma sculpture est installée dans l’alignement du triptyque "Descente de Croix" de Rubens. Ici je suis un nain au pays des géants", déclarait encore le sculpteur, metteur en scène et chorégraphe de renom international.