Prise d'otage à Bamako : un Belge parmi les victimes

"La prise d'otages est terminée", indique vendredi après-midi une source militaire malienne à propos de l'attaque ayant visé l'hôtel Radisson de Bamako, la capitale. La même source précise que "deux assaillants ont été tués". L'hôtel Radisson Blu de Bamako a été vendredi le théâtre d'une prise d'otages sanglante. Selon une source de sécurité étrangère, "18 corps ont été retrouvés". Parmi les victimes, il y a un Belge, un fonctionnaire du parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Geoffrey Dieudonné habitait Mons depuis quelques années avec sa compagne et ses deux enfants en bas-âge. Il avait 39 ans. Il était en mission au Mali pour représenter le parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Il y travaillait depuis 15 ans après un bref passage au Sénat. Ses proches le décrivent comme quelqu'un de très professionnel mais aussi jovial et bon vivant : "un petit gars très sympathique".

Il devait participer au Forum francophone sur la diversité des expressions culturelles à l’ère du numérique, organisé par l’OIF.

La cérémonie d’ouverture de cette grande manifestation était programmée ce dimanche 22 novembre.