Niveau 4 de la menace maintenu, écoles et métro fermés lundi

Le Conseil national de sécurité a décidé de maintenir ce lundi le niveau 4 d’alerte terroriste, soit le niveau maximum. Le Premier ministre Charles Michel a annoncé la fermeture de toutes les écoles de la capitale ainsi que du métro.

L’OCAM, l’organe qui analyse la menace, a confirmé ce soir un niveau 4 d’alerte pour la Région de Bruxelles, soit le niveau le plus haut. "La menace est considérée, comme elle l’était hier, de sérieuse et imminente", a indiqué Charles Michel lors d’un point presse, soulignant que l’ensemble du pays restait au niveau 3, qui indique une menace possible et vraisemblable, et donc également très sérieuse.Notons que la commune de Vilvorde maintient également le niveau d'alerte 4. 

Les autorités redoutent toujours une attaque similaire à celle de Paris, impliquant plusieurs individus pouvant lancer des offensives à plusieurs endroits en même temps. "Nous avons des indications qui nous laissent penser que les cibles potentielles sont des endroits forts fréquentés", a précisé le chef du gouvernement. "Nous pensons par exemple aux centres commerciaux, rues commerçantes et transports publics".

La présence des forces de police et des militaires sera maintenue et confortée sur l’ensemble du territoire. Le gouvernement maintient également les recommandations visant à diminuer le nombre de grands évènement rassemblants beaucoup de monde.

Métro et écoles fermées

"Nous maintenons une attention particulière pour le transport public, et je confirme que la décision a été prise de maintenir la fermeture du métro jusque demain. Une nouvelle évaluation interviendra lundi dans le courant de l’après-midi", a encore déclaré Charles Michel.

"Je veux enfin confirmer que les écoles seront fermées demain à Bruxelles", a-t-il fait savoir, soulignant que "tout est mis en œuvre pour pouvoir retrouver le cours d’une vie normale". Les universités et les écoles supérieures de la capitale maintiendront également leurs portes closes.

Le Premier ministre a indiqué que les enquêtes se poursuivaient 24 heures sur 24, et que la situation était suivie heure après heure. Le centre de crise fera dans ce cadre de nouvelles propositions de mesures lundi dans le courant de l’après-midi.

Charles Michel a enfin tenu à remercier les forces de police, les militaire et les services de sécurité, mais aussi la population, "pour la sérénité dans ces moments difficiles". Il a réitéré les appels à la prudence et à la vigilance, soulignant que le numéro 1771 restait disponible pour les citoyens.

Crèches, centres commerciaux et de loisirs également fermés

Le Conseil Régional de Sécurité a décidé de fermer également les crèches pour la journée de lundi, a annoncé le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort, à l'issue de la réunion de cette instance qui réunit, sous sa présidence, les chefs de corps des zones de police et les bourgmestres.

Resteront également fermés, les centres commerciaux, les lieux de divertissement, les marchés et les équipements sportifs, l'objectif restant de mobiliser le plus de forces de sécurité sur le terrain, a précisé M. Vervoort.

Selon le ministre-président bruxellois, prenant acte des mesures décidées au niveau du Conseil National de Sécurité, notamment en ce qui concerne la fermeture du réseau de métro, la Région bruxelloise et la STIB travaillent à augmenter dès lundi matin la densité de l'offre en surface.

Notons enfin que les employés des banques KBC et Belfius ont été appelés à rester chez eux ce lundi.