Cinq nouvelles arrestations à Bruxelles et Liège

Cinq personnes ont été appréhendées ce lundi matin, à la suite de sept nouvelles perquisitions menées à Bruxelles et Liège, a annoncé le parquet fédéral. Ces personnes sont actuellement entendues par la police, tout comme les 16 personnes appréhendées pendant les opérations policières de dimanche soir.

Le Parquet fédéral a annoncé ce lundi midi que cinq autres personnes ont été arrêtées au cours de sept nouvelles perquisitions menées à Bruxelles et Liège.

L’un des principaux suspects dans les attentats de Paris, Salah Abdeslam, ne fait pas partie des personnes appréhendées ce lundi.

"Dans le cadre de l'opération menée dimanche soir, cinq perquisitions supplémentaires ont été effectuées ce matin en Région bruxelloise et deux en région liégeoise. Cinq personnes ont été privées de liberté lors de ces perquisitions", a indiqué le parquet dans un communiqué.

Dans le Journal télévisé de la VRT, ce lundi midi, le ministre de l’Intérieur a précisé que contrairement à certaines rumeurs, Salah Abdeslam n’avait été signalé ni à Liège, ni dans un pays étranger. "Les deux pistes sont négatives", indiquait Jan Jambon (photo).

Les recherches se poursuivent donc activement sur le sol belge.