Finale de la Coupe Davis à Gand, historique pour la Belgique

Qualifiée pour la première fois depuis 1904 pour la finale de la Coupe Davis de tennis, la Belgique était menée 1 à 2 par la Grande-Bretagne à l’issue de la deuxième journée, samedi au Flanders Expo de Gand (Flandre orientale). En simples, David Goffin a battu Kyle Edmund en 5 sets, offrant un premier point à la Belgique, mais Andy Murray a eu raison de Ruben Bemelmans en 3 sets, égalisant ainsi 1-1 pour la Grande-Bretagne vendredi soir. Le double de ce samedi opposait Steve Darcis et David Goffin aux frères Andy et Jamie Murray. Ces derniers ont gagné en 4 sets. Les deux tournois en simples de dimanche seront décisifs.

Pour la première fois en 111 ans, la Belgique se qualifiait le 20 septembre dernier à Bruxelles pour la finale de la Coupe Davis de tennis en battant l’Argentine en demi-finale. Steve Darcis décrochait le point de la victoire en battant Federico Delbonis en 4 sets. De son côté, la Grande-Bretagne battait l’Australie et accédait à la finale, pour la première fois depuis 1978.

Alors que la Grande-Bretagne a déjà remporté 9 victoires en finale de Coupe Davis - la dernière remontant à 1936 -, la Belgique dispute la seconde finale de son histoire, après avoir perdu en 1904 contre … les Iles Britanniques. Au terme de la première journée de finale - disputée au Flanders Expo de Gand placé sous sécurisation accrue, en raison du niveau 3 de menace terroriste pour l’ensemble de la Belgique -, la Grande-Bretagne et la Belgique ont chacune remporté un point.

En ouverture, le Liégeois David Goffin (16e mondial) a en effet offert le premier point à la Belgique après avoir pourtant été mené 2 sets à 0 par le débutant Britannique Kyle Edmund (100e au classement ATP).

Le Belge de 24 ans (photo) s'est progressivement imposé, après avoir perdu les deux premiers sets 3-6 et 1-6, en battant Kyle Edmund par 6-2, 6-1 et 6-0 dans les trois derniers sets. La rencontre a duré 2h47 minutes, devant 13.000 spectateurs.

Murray égalise face à Bemelmans

Le deuxième duel de vendredi opposait le Limbourgeois Ruben Bemelmans (108e au classement ATP) au deuxième joueur mondial, l’Ecossais Andy Murray (28 ans). Le Belge de 27 ans devait cependant s’incliner, en 2 heures 25 minutes de jeu et 3 sets. La Grande-Bretagne a ainsi égalisé le score à 1-1.

Dominé dans les deux premiers sets par 6-3 et 6-2, Ruben Bemelmans (photo) s'est accroché dans le 3e set. Il a mené 4-2 dans la 3e manche, a ensuite hérité d'une balle de set à 5-4. Il laissa cependant passer sa chance, au contraire de Murray, qui égalisait à 5-5 avant de prendre les deux jeux suivants pour conclure sur sa première balle de match : 7-5.

Double samedi: la Grande-Bretagne mène 2 à 1

La finale se poursuivait ce samedi avec le double, qui a débuté à 15h à Gand et s'est terminé peu avant 18h, par une victoire du duo britannique. Le verdict final tombera néanmoins dimanche, à l'issue d'un des deux derniers simples.

Ce sont finalement David Goffin et Steve Darcis qui avaient été désignés samedi matin par le capitaine belge Johan Van Herck pour disputer le double face à Andy et Jamie Murray - 7e joueur mondial de la spécialité (photo ci-dessous).

Goffin jouait ainsi pour la deuxième fois en double en Coupe Davis. C'est contre... la Grande-Bretagne que le Liégeois a joué son seul match de double sous les couleurs belges. Il était associé à Ruben Bemelmans en 2012, au 2e tour du groupe 1 de la zone Europe/Afrique.

Steve Darcis (photo) disputait pour sa part son 8e double de Coupe Davis. Il affichait jusqu'alors une victoire pour 6 défaites. Il avait disputé, avec Ruben Bemelmans, le double face aux Argentins Carlos Berlocq et Leonardo Mayer en demi-finales à Forest National, en septembre dernier. Jusqu’à présent, aucune paire belge n'était parvenue à battre les Britanniques en double au cours des onze confrontations précédentes entre les deux pays.

Et cette fois encore, les Belges se seront inclinés devant les Britanniques. Les frères Murray ont en effet remporté le double sur la terre battue de Flanders Expo, en 2h49 et en quatre sets: 6-4, 4-6, 6-3 et 6-2. 

Les deux Liégeois réalisaient leur premier break à 2-1 dans le deuxième set, suffisant pour empocher la manche 6-4 en 44 minutes. Il y eut davantage de sets dans la 3e manche que dans les deux premières. Les Belges prirent l'avantage à 2-1, mais les Murray débreakaient dans la foulée. Les deux Ecossais réussissaient un nouveau break pour s'isoler à 5-3, avant de prendre le troisième set 6-3 en 39 minutes.

Andy et Jamie Murray (photo) réalisaient de nouveau le break à 2-1 dans le 4e set. Un break qui allait leur permettre de prendre les commandes du set, et donc du match, plaçant la Grande-Bretagne à un succès de la victoire finale.