Nouvelles perquisitions sans résultat à Molenbeek

Dimanche soir, de nouvelles perquisitions ont été menées dans la commune bruxelloise de Molenbeek, en lien avec l’enquête sur les attentats à Paris le 13 novembre dernier, a confirmé le parquet fédéral. Un hélicoptère a survolé le quartier, et un combi de police s’est rendu sur place, mais aucun suspect n’a été interpellé. Salah Abdeslam reste toujours introuvable.

D'après les informations obtenues par la VRT, les perquisitions se déroulaient rue de l'Indépendance et rue de la Campine. Des journalistes y ont aperçu un combi de police et une lourde voiture transportant des policiers masqués.

D’après le parquet fédéral, Salah Abdeslam (photo), l'un des suspects principaux des attentats à Paris, aurait pu se cacher dans une habitation située dans l'une de ces rues. Il n'a toutefois pas été appréhendé.

La police avait reçu une indication anonyme à propos de l'éventuelle présence d'Abdeslam, mais il s'agissait en fait d'une mauvaise blague.

Le plaisantin sans scrupule a pu être identifié par la police, et a été emmené pour interrogation. Un ordinateur a été confisqué. L'homme devra assumer les coûts élevés de l'opération de police inutile, qui a pris fin vers 22h30.